Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Le gubbahi en 5/8 - malhoun

Le gubbahi en 5/8 - malhoun

Le rythme musical présenté ici est le gubbahi en 5/8 et les instruments qui accompagnent la polyrythmie sont trois tarijas.

 

Boudjemaa El Ankis est un disciple d'El Anka, il devint a partir des années 50 un des meilleurs représentants de la chanson chaâbi. Ce titre et bien d'autres témoignent de l'extreme originalité de sa voix. Dans des pièces qui nécessitent une longue tessiture et une maitrise des micro-intervalles. Il fait preuve d'une impressionnante créativité dans ce titre intitulé "TEMZIW" (mode sihli et rythme "Gubbahi"), il met toute son émotion pour interpréter cette trés belle chanson de Kamel Hamadi où il est question du désarroi humain devant l'irrémédiable fuite du temps. le ton est lyrique,pathétique et le raffinement de la construction mélodique témoigne de l'extreme sensibilité du compositeur. 
La serraba, un genre de malhoun complète le tableau de la chanson populaire. La serraba ne comporte pas de refrains mais est coupée en tercets entre lesquels vient s'insérer la naouara, une strophe de 6 vers rimant deux par deux : sont rythme est généralement le gobbahi. La poésie, n'est pas signée dans les derniers vers, soit en raison de l'humilité de l'auteur, soit surtout en raison du sujet licencieux qu'il expose.