Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Le crash du C130 et la monarchie stratosphérique par Salah Elayoubi

Le crash du C130 et la monarchie stratosphérique par Salah Elayoubi

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/06/Jens_Stoltenberg_2009-06-03_%28bilde_02%29.JPG

La Norvège qui vient, à son tour, de subir, les affres du terrorisme, a fait la monstration d’un extraordinaire courage et envoyé nombre de signaux, qui ne trompent pas sur la nature de sa démocratie exemplaire.

D’abord le roi Harald V qui, le dimanche suivant l’attentat, accompagné de son épouse, la reine Sonja, est venu, en toute simplicité, communier avec ses compatriotes, massés par milliers, observer une minute de silence, sur le parvis de l’Université d’Oslo, et  participer dans la cathédrale de la ville, à une messe en hommage aux quatre vingt treize victimes.  Moment fort de cette cérémonie, les deux souverains ont fondu en larmes, devant les caméras du monde entier.

Ensuite, malgré la férocité de l’attaque, et sa soudaineté, le gouvernement norvégien ne se départit ni du calme qui sied à l’exercice du pouvoir, ni de la sérénité qui doit présider à la conduite d’une enquête criminelle, même si le crime perpétré, visait le siège même  du pouvoir et les instances du parti qui s’en trouve dépositaire, le parti travailliste.

Bien plus, comme dans un geste de défi envers le terroriste et le terrorisme, le Premier ministre, Jens Stoltenberg annonçait la couleur de ce qui allait suivre :

« Notre marque de fabrique, c’est une société ouverte, c’est une société sûre, où l’on peut avoir un débat politique sans être menacé, où nombre de jeunes peuvent se réunir dans un camp d’été […], avoir des discussions,  des opinions fortes et le faire en sécurité, sans la présence de policiers. Face à la terreur, le seul changement à envisager est d’accentuer les efforts en vue de davantage de démocratie ».

La police, n’a pas manqué de faire son mea culpa et souligner ses propres erreurs de logistique qui lui ont fait perdre un temps précieux, mis à profit par le terroriste, pour aggraver le bilan de son attaque.

Enfin la justice qui suit son cours, abreuve littéralement les journalistes et les médias, d’heure en heure, des développements de l’enquête, n’hésitant pas à relayer les moindres déclarations du terroriste, y compris les plus nauséabondes, contre l’immigration en général et l’Islam en particulier, comme si, par souci d’équité, elle cherchait à lui accorder une tribune par le truchement de son institution.

Ainsi va la démocratie en Norvège !

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/90/Royal_Arms_of_Norway.svg/596px-Royal_Arms_of_Norway.svg.png

Trois mille kilomètres et quelques jours plus tard, un autre royaume, est à son tour frappé par une tragédie nationale, celle de la chute d’un avion militaire, sur les contreforts désertiques de l’Atlas, à Guelmim, au Sud-Ouest du Maroc. Le bilan en pertes humaines est sensiblement équivalent, puisqu'il se monte à quatre vingt et une victimes.

La comparaison s’arrête là, tant le  traitement de ces deux catastrophes et leurs suites est diamétralement diffèrent d'un pays à l'autre.

Stratosphérique, Mohammed VI, qui n'en a cure, a souverainement ignoré les souffrances de ses compatriotes, pour n’évoquer que le côté bassement matériel du drame, la question de la prise en charge des frais d’inhumation.

Aucune cérémonie officielle.

Aucun hommage de la Nation à ses morts.

Pas même la minute de silence en leur mémoire.

Plus tard, lors du discours du trône, pas un mot, ni la moindre allusion au crash

Le régime marocain, si prompt à amplifier les malheurs qui touchent la famille royale et ses proches,  traite à minima ceux qui frappent le petit peuple.

Le porte-parole du gouvernement, l’incomparable Khalid Naciri, toujours prêts à se fourvoyer en défendant, envers et contre tout, les ignominies et les turpitudes du régime, ne manquera pas cette occasion supplémentaire de se ridiculiser, en présentant les condoléances du gouvernement,...au roi, comme le veut le protocole  moyenâgeux et stupide véhiculé par le Makhzen.

Sinon rien !

En tout cas rien qui ne mérite d’être cité ou figurer, un jour dans les livres d’histoires, à part quelques effets d’annonces, des bribes d’informations guère convaincantes sur l’accident, la liste des victimes du crash ânonnée par l’obséquieux crieur de service de la RTM et un deuil national de trois jours. Autant de mesurettes jugées suffisantes pour clore le dossier.

Alors que pour les parents des militaires tués dans l’accident, commence, sans doute, un long parcours du combattant pour faire valoir leurs droits, le pouvoir a déjà tourné cette page impertinente, qui aura dérangé les préparatifs de la dispendieuse fête du trône, et de l’ignoble cérémonie de la « Bei3a », cette « mise en scène cornélienne pour un Cid grotesque » ! Pour citer notre ami Ahmed Benani.

677461180

Ni la gendarmerie, ni la justice, ni la police scientifique, ni l’administration militaire ne nous livreront jamais, les conclusions de leurs enquêtes respectives, comme ce fut le cas, lors du crash de l’ATR 42 de la RAM, à Agadir, en août 1994, et qui avait coûté la vie à 44 personnes, ou encore lors des attentats de Casablanca en mai 2003, qui auront fait quarante et un mort et des centaines de blessés ou encore lors de l’attentat du café de l’Argana à Marrakech.

http://www.natureculture.org/wiki/images/4/4a/Caf%C3%A9_argana_Marrakech.jpg

Dans une démocratie qui se respecte, l’Etat est comptable de la vie de ses citoyens.

Dans « le plus beau pays du monde »,  ce sont au contraire, les citoyens qui sont comptables de la vie de leur roi, tout autant que de son confort, sa sécurité, son bien-être et le faste où il se complaît. Pourtant, en frappant du sceau du mépris, le deuil qui touche le pays, la monarchie prouve, encore une fois, qu’elle est indigne de tant de sollicitude, et qu’elle n’a pas sa place dans le concert des nations civilisées et encore moins dans celles des démocraties.

Tous les dimanches, depuis le 20 février, le peuple descend dans la rue pour le dire !

http://img.over-blog.com/600x450/1/50/59/42/CHEB-RAYAN/divers/grande-1084531-1232376.jpg

Le monument aux victimes de l'attentat de Marrakech retiré par Mohamed Mhidia

http://a6.idata.over-blog.com/1/50/59/42/CHEB-RAYAN/divers/grande-855957-1001943.jpg