Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Le Maroc en quatre mots...

Le Maroc en quatre mots...

Carte_maroc_fr.gif

Maroc, en arabe Al Maghrib al Aqsa, pays du Maghreb a pour capitale Rabat. Il est  bordé au nord par la mer Méditerranée, à l’ouest par l’océan Atlantique, au sud par la Mauritanie au-delà du Sahara-Occidental et à l’est par l’Algérie. Les frontières marocaines dans le désert du Sahara ne sont pas clairement définies : depuis 1979, le Maroc occupe la région méridionale du Sahara-Occidental (ancien Sahara espagnol), un territoire qu’il revendique et qu’il occupe en dépit de la condamnation de l’Organisation des Nations unies.

Al Maghrib al Aqsa, signifie l’extrême occident. Il ne faut pas oublier lorsque l’on étudie le Maroc que le royaume se pense intégré au monde arabe (le roi revendique une filiation avec le prophète Sidna Mohamed) et que dans le cadre de ce référentiel géographique, il est quel que peu en marge (l’occident du monde arabe). Le Maroc est l'un des seuls pays arabes avec l’Arabie à avoir été pratiquement  toujours indépendant. La colonisation française n’a durée que 44 ans. Surtout le pays n’a jamais été sous l'influence de l'Empire ottoman.

Le Maroc comme ses voisins du Maghreb sont englobé dans l'histoire des influences arabes. La culture arabe est empreinte de la plus ancienne organisation humaine que l'on connaisse. De par son passé millénaire, le Royaume du Maroc a cumulé une richesse historique et culturelle d'une grande diversité et originalité. L'"homme de Rabat" (première trace humaine au Maroc - 50000 ans) a dû s'adapter à divers modes de vie des diverses civilisations préhistoiriques berbères, phénicienne, Carthaginoise, Sicilienne, Romaine, Vandale, Byzantine, arabo-muslmane avec les Idrissides, les Almoravides, les Almohades, les Mérinides, les wattassides, les Saadiens, puis les Alaouites.

L'un des aspects culturels qui caractérise ce pays est l'outil de communication, la langue. L'arabe est la langue officielle; mais, dans la pratique, elle est substituée dans certaines régions, par l'hassania, Rifia, Tachlhit ou Tamazight. Comme langues étrangères, le français est parlé par une bonne partie de la population. L'espagnol est encore utilisée dans le Nord du pays, surtout par des personnes âgées. L'anglais s'impose comme langue étrangère de communication technologique et scientifique, alors que l'allemand, le russe, etc. sont des langues proposées dans diverses institutions d'enseignement et dans des centres étrangers.

La musique marocaine est également une autre forme d'expresson très diversifiée. Le Malhoun, la musique arabo-andalouse, Cheikhats, Gnawa, Ghiwane, Hassani, Chaâbi, Assri, et bien d'autres, sont des "couleurs" venues d'ailleurs ou des fins fonds de la tradition marocaine.

http://www.e-joussour.net/files/u54/sahara.jpg

Le Maroc saharien est pauvre et marqué par le contraste des oasis et des grands espaces. Entre ces deux régions se dresse la montagne qui est un écran troué de passes plus ou moins aisées, où « la liberté s'est toujours maintenue sauvage et altière ». Ces ensembles juxtaposés, sans point de convergence, ont joué chacun leur rôle dans l'histoire du pays. La question du Sahara-Occidental continue à envenimer les rapports entre la monarchie marocaine et la République algérienne voisine ; elle contribue, en revanche, à maintenir une forte cohésion nationale. Héritées de la colonisation espagnole d’une partie du pays, les enclaves de Ceuta et de Melilla se découpent sur le littoral méditerranéen du Maroc. Le Maroc est découpé en wilayas, provinces et préfectures. Le royaume du Maroc comprend 16 «régions administratives» divisées en 17 wilayas, ces dernières sont subdivisées en 71 provinces et préfectures (sans compter les 1547 communes urbaines et rurales).

http://www.mlahanas.de/Greeks/Mythology/Images/Hesperides.jpg

Dans l'imaginaire des anciens, le territoire est à la fois rêve et mystère. N'est-il pas selon la légende le pays du supplice d'Atlas, des jardins des Hespérides, le seuil de l'Atlantide ?

Le royaume est un pays de contraste, comme plaisent à appeler les géographes et  historien et reste un mystère, une mosaïque unie et multiples de peuples et de cultures divers, un pays qui assume sa fatalité géographique en faisant face à la convoitise des Phéniciens, des Romains, des Vandales et des Byzantins avant les Arabes, d'abord repoussés puis adoptés par les autochtones, n'apportent le ciment spirituel de l'Islam au pays du couchant devenu par la suite Al-Maghrib.

http://df.img.v4.skyrock.net/dfa/scolas/pics/2456049731_1.jpg

Les "grandes familles" originaires de Fès au Maroc

Depuis très longtemps il existe au Maroc des élites proprement marocaines en particulier liées au pouvoir royal. Ces anciennes familles ont joué et continuent encore à jouer un rôle crucial dans l'identité et l'l'histoire du pays.

Il existe quatre villes dites « impériales » au Maroc, Marrakech, Meknès, Rabat et Fès, qui ont toutes à un moment donné été la capitale du royaume. La plus importante historiquement est Fès. Encore aujourd’hui la bourgeoisie fassi occupe le premier plan, même si la plupart de ses membres vit à Rabat, capitale politique ou à Casablanca, capitale économique. Il ne s’agit en aucun cas d’une élite fabriquée de toute pièce par la colonisation comme on peut le voir en Afrique noire ou en Algérie.

http://www.natureculture.org/wiki/images/thumb/9/9d/Palaisroyalfes1120294-1.JPG/500px-Palaisroyalfes1120294-1.JPG

D'après cet article, les "grandes familles de Fès", même si elle sont majoritairement installées à Casablanca de nos jours sont considérées comme étant les authentiques fassis au Maroc.

Ces anciennes familles ont une histoire particulière, qui les détache des nouveaux habitants de Fès, que l'exode rural a récemment amené dans la ville, elles sont un mélange de différentes origines : les chorfas (descendants du Prophète), les beldyin (descendants des juifs convertis à l'islam sous les almohades), les andalous (notamment ceux chassés d'Espagne par la Reconquista) et les kairouanais (de Kairouan, actuelle Tunisie). Ce mélange a donné naissance à des familles à la notoriété nationale si ce n'est internationale, pour ses riches commerçants, ses savants, ses artistes et ses chorfas.

http://www.darnna.com/marocphotos/MarocArm.gif

Drapeau, emblème, hymne

 26944_114408301918893_100000491724128_210656_1126699_n.jpg