Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
La musique arabo-andalouse sous les Saadiens (1554-1659)

La musique arabo-andalouse sous les Saadiens (1554-1659)

http://a7.idata.over-blog.com/481x350/0/56/29/47/MAROC/Marrakech--3----tombeaux-saadiens.jpg

Après un siècle de trouble et d’anarchie, le calme et la stabilité sont revenus avec l’avènement des Saadiens et leur prise du Pouvoir au milieu du XVIème siècle.

L’intérêt que portaient les saadiens pour les arts était remarquable par l’engouement  de leur sultan pour les sciences et la littérature.

Les artistes et les chanteurs étaient tenus en grande estime par les sultans Saadiens, au même titre que les oulémas et les hommes de lettre. Ils étaient invités dans les palais et riches demeures pour y célébrer certaines fêtes religieuses, notamment les miloudia (anniversaire du Prophète, parfois en présence du sultan lui-même.

Les chants étaient interprétés, et cela jusqu’à nos jours, dans le respect des règles des noubas andalouses et de la musique instrumentale de Al Ala.

Le malhoun, récit populaire chanté, a connu également à cette époque ses heures de gloire.

Le développement de la recherche artistique a permis la découverte d’un nouveau rythme appellé Darj et d’une nouvelle nouba (gammes) appelée Istihlal (Do majeur).

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f4/Maroc_Marrakech_Saadiens_Luc_Viatour_2.jpg