Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
« La mastication c’est la santé »

« La mastication c’est la santé »

http://www.natureculture.org/wiki/images/f/fd/Diamants-dents-crane-mexique.jpg

Des pierres précieuses dans des dents de Mayas

 

http://www.natureculture.org/wiki/images/8/89/Dal00i.jpg

Salvador Dalí définit par ailleurs la réussite comme la puissance de la mastication. On ne connaît bien un objet qu'en le mangeant. Quand sa femme Gala mourra, il la mangera : c'est le rite de la communion. Il parle d'un de ses amis étudiant vivant avec lui, Luis Buñuel et Federico García Lorca et qui a mis deux ans à manger une armoire à glace. Il faut manger ce qu'on veut posséder. En ce moment, il est en train de dévorer la télévision en personne. (http://www.ina.fr/media/entretiens/video/I00008176/salvador-dali-la-puissance-de-la-mastication.fr.html)

 


La mastication est un phénomène qui fait appel aux muscles de la mâchoire. Elle constitue la première phase de la digestion (ce qui est souvent ignoré). Les aliments contenus dans la cavité buccale sont écrasés et déchiquetés par les dents. Les dents sont des outils qui, de par leurs formes, transforment les aliments. Les canines sont ainsi pointues et tranchantes pour couper alors que les molaires sont plutôt larges et arrondies pour broyer. Les aliments sont également imprégnés de salive, qui contient des enzymes. Ces deux transformations facilitent considérablement leur assimilation par le reste du système digestif, et notamment l'estomac.

La langue intervient aussi dans le processus de mastication. En effet, celle-ci déplace les aliments encore non mastiqués sous les molaires afin qu'ils soient broyés. Elle améliore également le mélange de la salive avec la nourriture. La mastication serait peu efficace si l'individu se contentait seulement de mâcher, sans se servir de sa langue.

Au cours de la mastication, les dents remplissent leur rôle de déchiqueteuse et de broyeuse mais les glandes salivaires entrent également en action.

Elles libèrent la salive, un liquide concentré en enzymes - molécules chargées de dégrader les aliments avant leur entrée dans l'estomac. D'où l'importance de bien mâcher lors d'un repas pour éviter à votre estomac de trop travailler.

C’est notre cerveau qui envoie les informations au reste du corps : « Sans mastication, le cerveau est incapable d’envoyer le signal de satiété à la bouche ». Il faut faire la différence entre une saine satiété et la sensation de la « peau du ventre bien tendue ». Ainsi : « La mastication sert à analyser et à quantifier ce qui entre dans notre bouche ». Il ne sert à rien de faire des combinaisons alimentaires intelligentes ou de manger bio si l’on ne prend pas le temps de mastiquer, de savourer en salivant. La bouche se comporte comme un scanner pour le cerveau. C’est une étape importante pour l’absorption des oligoéléments : « Pendant que nous mastiquons, notre cerveau calcule la quantité de sels minéraux, enzymes, vitamines, lipides, glucides, protides, amidons et sucres qui entrent dans notre organisme ». Cela permet au cerveau d’envoyer ses informations à l’appareil digestif.

Et si vous pouviez perdre du poids uniquement en prenant le soin de bien mâcher vos aliments ? C'est en tout cas ce que montrent de nombreuses études menées sur la mastication. Vous voulez tout savoir sur ce régime innovant ? A vos marques, prêt, mâchez !

http://www.natureculture.org/wiki/images/e/e9/248262876_a636822050.jpg

Santé et savoir-vivre - Parler en mangeant

http://narutornade.n.a.pic.centerblog.net/s6c3iiju.gif