Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
La Tunisie mise et investit dans la jeunesse et l'éducation !

La Tunisie mise et investit dans la jeunesse et l'éducation !

26470_391308452854_38135612854_3923438_8321432_n.jpg

«La Tunisie a tiré parti de son intégration harmonieuse dans l'économie mondiale en libéralisant son économie et en stimulant une croissance axée sur l'exportation tout en préservant la stabilité macroéconomique. Cette politique d'ouverture repose sur une stratégie à long terme qui consiste à investir judicieusement dans l'éducation et à développer l'infrastructure et les institutions».
M. Horst Koehler, Directeur Général du FMI. 


Jeunesse et diversité au service de la paix

• Gratitude au Président Ben Ali pour le parrainage de cette rencontre de la jeunesse francophone
• L’école d’été de la Francophonie 2010 se tient dans un contexte de célébration d’événements majeurs, tels que notamment le 40e anniversaire de la Francophonie, le lancement de l’Année internationale de la jeunesse et la Déclaration de Bamako sur la démocratie et les droits de l’Homme

 Sous le haut patronage du Président Zine El Abidine Ben Ali, Tunis abrite la troisième édition de l'école d'été de la francophonie, organisée jusqu'au 6 août à Tunis, sur le thème "Jeunesse et diversité au service de la paix".
La cérémonie d'ouverture de cette troisième édition initiée par l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), en partenariat avec l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (Isesco) et la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports des pays ayant le français en partage (Confejes), s'est déroulée en présence d'une centaine de jeunes leaders de la société civile représentant 40 pays francophones, des membres des représentations diplomatiques à Tunis et de plusieurs organisations internationales et structures nationales de la jeunesse.
M. Samir Laâbidi, ministre de la Jeunesse, des Sports et de l'Education physique, a souligné dans son allocution d'ouverture la fierté de la Tunisie d'accueillir cet événement qui coïncide cette année avec l'ouverture de l'Année internationale de la jeunesse, proclamée par les Nations unies, sur initiative du Président Zine El Abidine Ben Ali.
Il a relevé à ce propos l'intérêt particulier que le Chef de l'Etat ne cesse de porter à la jeunesse et les réalisations accomplies en faveur du secteur à travers notamment  la création récente du Parlement des jeunes, de forums de dialogue avec les jeunes, la mise en place de la stratégie nationale de jeunesse et les consultations nationales périodiques des jeunes.
Le ministre s'est félicité des thèmes choisis pour cette édition qui "sont au cœur des grandes questions qui alimenteront les manifestations de l'Année internationale de la jeunesse, à savoir la promotion de la démocratie, la conscience numérique et le développement durable".
Il a souligné l'importance d'initier les jeunes francophones à la culture démocratique pour "qu'ils soient les défenseurs de la paix et les acteurs clés de la prévention des conflits", appelant les jeunes à s'inscrire activement au processus de développement et à la protection de l'environnement et à s'approprier les nouvelles technologies de l'information et de la communication.

Dialogue des civilisations
De son côté, M. Clément Duhaime, administrateur de l'Organisaton internationale de la francophonie (OIF), a exprimé sa gratitude au Président Ben Ali pour le parrainage de cette rencontre de la jeunesse francophone, pour son engagement en faveur de la jeunesse et le succès de son initiative pour la proclamation de l'Année internationale de la jeunesse par les Nations unies qui, a-t-il affirmé, "relayera les aspirations de la jeunesse auprès des Chefs d'Etat et de gouvernement lors du prochain Sommet de la Francophonie, en octobre 2010 à Montreux (Suisse)".
"L'école d'été de la francophonie 2010 se tient dans un contexte de célébration d'événements majeurs, tels que le 40e anniversaire de la Francophonie, le lancement de l'Année internationale de la jeunesse et le 10e anniversaire de la déclaration de Bamako sur la démocratie et les droits de l'Homme", s'est-il félicité.
Passant en revue les actions menées par l'OIF et son combat pour le dialogue des civilisations et la promotion de la diversité culturelle et linguistique dans l'espace francophone, M. Duhaime a cité notamment la contribution de l'OIF à l'organisation de la Conférence internationale sur le dialogue des civilisations et la diversité culturelle, tenue l'année dernière à Kairouan et sanctionnée par l'adoption de la Déclaration de Kairouan.
L'administrateur de l'OIF a, par ailleurs, transmis l'appel du secrétaire général de l'Organisation, M. Abdou Diouf, lancé à l'adresse de 70 Etats et gouvernements membres de la Francophonie, à se mobiliser pour le soutien du peuple haïtien, frappé par une terrible catastrophe en début d'année.

Expérience tunisienne réussie
Pour sa part, M. Mohamed Laghemary, directeur des relations extérieures et de la coopération de l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (Isesco), a transmis les salutations du directeur général de cette organisation, M. Abdelaziz Altwaijri, qui a loué l'initiative prise par le Président Zine El Abidine Ben Ali de proclamer 2010, Année internationale de la jeunesse et l'appel à l'organisation d'une conférence mondiale sur la jeunesse, réitérant l'engagement de l'Isesco à soutenir cette initiative, rendant hommage également à l'action du Président de la République en faveur du développement et la promotion de la civilisation islamique.
Il s'est également félicité de l'expérience tunisienne réussie dans le domaine de la jeunesse qui "servira, a-t-il ajouté, à enrichir les travaux de cette école d'été et à contribuer à l'édification d'un avenir meilleur pour la jeunesse dans le monde".

Jeunes et développement
Le secrétaire général de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports des pays ayant le français en partage (Confejes), M.Youssouf Fall, a, de son côté, souligné la contribution des jeunes au développement des pays et de la communauté francophone, appelant les participants à mutualiser leurs connaissances et expériences et à exploiter au mieux le contenu des travaux et les conclusions retenues en vue de contribuer efficacement à l'élaboration des futurs programmes consacrés à la jeunesse.
Par ailleurs, un appel unanime a été lancé au cours de cette cérémonie d'ouverture pour avoir une pensée pour les sinistrés des catastrophes naturelles, les handicapés, les jeunes non scolarisés et en situation difficile ainsi que les victimes de guerre.
Les deux premières éditions de l'école d'été de la francophonie ont eu lieu, rappelle-t-on, respectivement à  Casablanca (Maroc) en 2008 et à Ouagadougou (Burkina Faso) en 2009. 

Jeunesse tunisienne

Monde arabe : 70 millions d'analphabètes

26470_391308457854_38135612854_3923439_5096594_n.jpg

28641_397649967854_38135612854_4052073_6246685_n.jpg

28641_397651457854_38135612854_4052080_4654489_n.jpg

32481_408791287854_38135612854_4317372_4602449_n.jpg

n38135612854_1048847_3341.jpg