Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Kurtis Mesut - qasida Burdah | مسعود كرتس - البردة

Kurtis Mesut - qasida Burdah | مسعود كرتس - البردة

Awakening Records présente Kurtis Mesut originaire de Madédoine dans la Qaṣīda al-Burda (en arabe: قصيدة البردة), également connue sous l'appelation française « Poème du manteau » qui est un ode à la prière dédié au prophète de l'Islam Mahomet qui a été composé par le imam soufi Cheref eddin Mohammed ben Sa‘ïd, ben Hammâd, ben Mohsin, ben Sanhâdj, ben Hilâl es Sanhâdji) (1212-1296) d'Egypte.

Il est fondé sur le mode de la qasida classique de Kaâb ibn Zouhaïr. Il fut composé à l'aube de l'Islam, comme une preuve de sa conversion. En échange de ce poème, le prophète Mahomet lui offrit sa burda, ou manteau.

L'imam Sharaf ad-Din Abu Abdullah Muhammad Busiri a écrit dans sa Qasida Burda que : « Si ce n'avait été pour le Prophète de Dieu (sallallahu 'alaihi wasallam) alors le monde n'existerait pas ».

‘Allama Khalid Azhari, faisant un commentaire sur la Burda, déclare : « C'est à cause du Prophète de Dieu (sallallahu 'alaihi wasallam) que le monde a été amené de l'état de non-existence à celui d'existence ».

Ce poème fut, du vivant même de son auteur, considéré comme sacré, et occupe encore de nos jours une place particulière au sein de l'Islam : ses vers sont portés en amulette, récités dans les lamentations pour les défunts, et interpolés par de nombreux autres poèmes. Il a été traduit en français par René Basset, qui fut professeur de lettres à l’Université d’Alger, date de 1894 et s'intitule La Bordah de Cheikh El Bousiri, publié aux édition E. Leroux à Paris.

El Bousiri naquit, selon les uns, à Aboukir, aux environs de Dilâs, selon d’autres, le premier jour de chaouâl 608 (7 mars 1212). Vivant à Belbéis du métier de grammairien et de copiste, il fut le disciple du célèbre soufi Abou’l’Abbàs Ahmed el Marsi et devint le plus illustre docteur « traditionniste » de son époque. Il mourut dans les années 694-697 de l’hégire (1294-1298) et son tombeau fut placé près de celui de l’imâm Ech Chaféi. Ses surnoms d’Ed Dilâsi et d’El Bousiri sont quelquefois réunis sous le nom d’Ed Dilasiri.

Qui ne connait encore pas les paroles de cette merveilleuse oeuvre musicale ?

6160_123154053885_15987813885_2316611_367406_n.jpg

Mesut Kurtis est né en juillet 1981. Il est né et a grandi au sein d’un foyer musulman. Il a passé son enfance à Skopje, en Macédoine. Mesut a pénormément apprécié sa scolarité. C’est ce qui l’a encouragé à se découvrir et à découvrir ses capacités musicales. Il a découvert qu’il devait y avoir une profonde connexion entre lui et la musique et ce, très tôt. Dès lors, il a commencé à faire parti d’un groupe où il chantait des anasheeds dans les mosquées et les conférences. Et concernant sa matière scolaire préférée, il les appréciait toutes. Il a étudié au Collège Islamique de Skojpe, ce qui lui a permis de poursuivre ses études au Royaume-Uni.

[...]

Mesut décrit sa musique comme étant un mélange d’influences orientales et occidentales. Il chante principalement au sujet de faire entrer dans le coeurs des êtres l’Amour de Dieu et de Son Prophète Mohammed ( Que la Paix soit sur Lui). Il dit en général, que sa musique représente une part de sa vie et de sa philosophie. Il travaille actuellement sur de nouvelles chansons, et est souvent en concerts partout dans le monde. Il utilise « le Coran » comme un exemple, un modèle où chaque lettre a une mélodie et un style de prononciation à part entière, juste comme le son de la nature sur cette Terre. Il s’interroge et se questionne sur le sens profond de qui est « Le Créateur » quand il travaille sur sa musique.

7732_152158943885_15987813885_2598238_2880490_n.jpg

Vocal extraordinaire Mesut Kurtis is now being called one ofthe biggest stars of nasheed and Islamic Music. His unforgettable rendition of the Burdah and the music video for it have become modern‐day classics, and his new album “Beloved” has been a groundbreaking phenomenon in this genre of music across the Muslim world. 
Mesut Kurtis was born in 1981 in Skopje, Macedonia to a family of Turkish origin. He found in himself a deep‐seated connection with music at a very early age. From there he went on to perform with groups in the local social clubs, mosques, and conferences. He went onto study at an College of Skojpe and then traveled to the UK to study for a degree in Human Sciences at the University of Lampeter.
Mesut’s first album “Salawat” was very warmly received by listeners around the world. His uniquely strong voice and soulful songs gave Mesut a large and loyal fan‐base which multiplied manifold after the release of his well‐known and much‐loved music video Al‐Burdah which was filmed on location in the islands off the coast of Turkey. 
Mesut would describe his music as having a mix influences of Eastern and Western styles. He sings mainly about putting love into people’s hearts towards Allah and his beloved Prophet Muhammad, peace be upon him. He likes to send out a positive and hope‐filled message despite all the bad things that are happening in the world today. Mesut wants to share with his listeners a message of peace, harmony and love and to always look at the bright side of things. 
Mesut has performed to sell out crowds in some of the most prestigious concert halls the UK, Australia, Germany, Switzerland, France, Belgium, Macedonia, Turkey, Saudi Arabia, Bahrain and Kuwait to mention just a few. His ringtones feature in the top selling ring tones in the GCC. Mesut recently launched his new album at the Virgin Megastore in Jeddah in November 2009 and was a guest artist / performer in the world’s biggest operetta on the Prophet’s life. 

It is possible that there are singers alive today with more passion, conviction and beauty than Mesut Kurtis singing nasheeds today, but it's doubtful. Ever since the release of his debut album “Salawat” and his second album “Beloved” the glory‐giving soprano has built for himself a very wide fan‐base, being a favorite of listeners of all ages.