Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Invulnérables au fer et au feu. Soufisme et fakirisme dans le sud de l'Inde

Invulnérables au fer et au feu. Soufisme et fakirisme dans le sud de l'Inde

168187 489164817279 685997279 5857418 1642066 n
Résumé
Soufisme et « dévotion » n'ont cessé de tisser dans le creuset indien des réseaux d'influences réciproques. Or, contrairement au préjugé orientaliste, la religion musulmane « populaire », avec ses pratiques fakiriques ou magiques, peut être éclairée par l'islamologie lettrée. Ainsi l'observation, dans le sud de l'Inde (Karnataka), des violentes mortifications rituelles que s'infligent les membres d'une confrérie de (Jalālî) fakirs — rendus invulnérables au fer et au feu grâce au charisme du saint qu'ils vénèrent à l'occasion de ses « Noces » avec Allah — procède d'une véritable mystique mise en acte. Bien qu'effectivement hétérodoxe, leur comportement peut néanmoins être interprété comme l'expression d'un fondamentalisme de l'agir fanatique d'authentiques «amis de Dieu », tradition encore bien vivante en Islam indien.


Jackie Assayag, Invulnérables au fer et au feu. Soufisme et fakirisme dans le sud de l'Inde, In: Revue de l'histoire des religions, tome 209 n°3, 1992. pp. 259-294.
doi : 10.3406/rhr.1992.2394
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rhr_0035-1423_1992_num_209_3_2394