Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Explosion criminelle à Marrakech: le Maroc renoue avec les attentats terroristes

Explosion criminelle à Marrakech: le Maroc renoue avec les attentats terroristes

1875187245 1

Une triste dépêche annonce une violente explosion criminelle avec plusieurs bonbonnes de gaz contre des touristes dans le centre de Marrakech.

Elle a touché le café Argana sur la place de Jamaa El Fna, en endroit très apprécié des touristes. Les victimes étaient des clients et des employés du café Argana, voisin de la mosquée el-Bahja. Ce haut-lieu touristique attire plus d'un million de visiteurs par an venus pour assister aux spectacles animés par les charmeurs de serpents, les dresseurs de singes, les conteurs, les musiciens et d’autres artistes populaires (jeux, dessin au henné, etc...) du début de soirée jusqu'à l'appel de la prière de l'aube. « L'espace culturel de la place Jemaa el-Fna » a été inscrit par l’UNESCO en 2001 en tant que patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Des sources marocaines officielles parlent de plus en plus d'un attentat terroriste et cette célèbre place de la ville touristique marocaine a fini par mériter son nom Jamaa El Fna qui signifie la place de l’anéantissement (de l’exécution capitale).

Le bilan actuel fait état de 14 morts et de 20 blessés. Sept sont dans un état critique et ont été immédiatement opérés. Les autres souffrent de fractures et de brûlures importantes, certains ont été amputés. Le fils de Valeri Selezniov, député de la Douma (chambre basse du parlement russe) a été blessé dans l'explosion. 

Un touriste néerlandais, témoin de l'attentat à Marrakech, affirme dans une interview à BFM Télé avoir vu le kamikaze dans le café. L'homme, qui devait "avoir environ 25 ans", portait "au moins deux sacs" dont un "vraiment énorme". "On l'a tout de suite trouvé suspect".

Selon ce touriste, il y avait une vingtaine de personnes dans le café, dont une majorité de touristes.

Le tourisme marocain est fortement compromis dans le climat actuel ! Des soupçons assez sérieux sont portés sur la DST et le Makhzen déstabilisé par le mouvement du 20 février pour se créer une crédibilité au niveau international pour soutenir la dictature. En commettant cet attentat, aujourd’hui et maintenant, alors que le régime est acculé et obligé de lâcher du lest, les terroristes, auteurs intellectuels ou matériels, se sont montrés les alliés stratégiques de l’autocratie. Maintenant, le régime aura toute latitude pour refuser ou atténuer, au nom de la sempiternelle lutte contre le terrorisme, les ouvertures qu’il avait promises. Grâce à cet acte criminel, l’autocratie alaouite va gagner du temps. Un temps pour garder les marocains muselés.

Aucun numéro de téléphone d'urgence n'a été mis en place à l'heure actuelle pour connaître le nom des victimes.

 


 

 

 TN-12123-bougie.gif

Qui selon vous a commandité l'attentat du Café Argana à Marrakech ?