Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
"Hoochie Coochie Man"

"Hoochie Coochie Man"

Le nom de cette chanson américaine ne vous dit peut-être rien. Cet air est pourtant connu dans le monde entier et a été repris par de nombreux chanteurs.

Hoochie Coochie Man (parfois (I'm Your) est un standard du blues écrit et composé par Willie Dixon et interprété la première fois par Muddy Waters en 1954. Les deux bluesmen sont au lendemain de la Seconde guerre mondiale deux des artistes les plus influents de Chicago. Ils seront un lien essentiel dans l'évolution du blues en rock & roll.

Les paroles de la chanson écrite par Dixon racontent l'histoire d'un homme disposant de talismans, d'amulettes et de porte-bonheurs en tout genre. Les références à la magie et au culte vaudou sont présentes toute au long de la chanson. L'homme se sert de cet attirail pour parfaire sa réputation de tombeur.

The gypsy woman told my mother
Before I was born
I got a boy child's comin'
He's gonna be a son of a gun
He gonna make pretty women's
Jump and shout
Then the world wanna know
What this all about
But you know I'm him
Everybody knows I'm him
Well you know I'm the hoochie coochie man
Everybody knows I'm him

I got a black cat bone
I got a mojo too
I got the Johnny Concheroo
I'm gonna mess with you
I'm gonna make you girls
Lead me by my hand
Then the world will know
The hoochie coochie man
But you know I'm him
Everybody knows I'm him
Oh you know I'm the hoochie coochie man
Everybody knows I'm him

On the seventh hours
On the seventh day
On the seventh month
The seven doctors say
He was born for good luck
And that you'll see
I got seven hundred dollars
Don't you mess with me
But you know I'm him
Everybody knows I'm him
Well you know I'm the hoochie coochie man
Everybody knows I'm him

Musicalement, le riff à trois notes fonctionne parfaitement. Commercialement aussi puisque la chanson atteint la huitième place des charts américains.

De nombreux artistes ont enregistré "Hoochie Coochie Man", y compris :

Source