Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Manifestations du 20 février au Maroc en bref

Manifestations du 20 février au Maroc en bref

Les manifestations du printemps arabe gagnent plusieurs villes du Maroc. L'étincelle a jailli à Sidi Bouzid en décembre 2010 avant d'enflammer les rue du Caire. Désormais, le mécontentement gagne les pays arabes l'un après l'autre. les appels à manifester lancés via  Internet se multiplient. Et la presse du Machrek et du Maghreb n'hésite plus à rendre compte de cette colère.

Ce dimanche, c'est au tour la Marche du 20 février initiée par de jeunes marocains sur Facebook et relayée par plusieurs ONG. Ces jeunes Marocains ont lancé un appel sur le réseau social à "manifester pacifiquement" pour une "large réforme politique" dans leur pays et une meilleure répartition des richesses du pays dénoncé par les manifestants.

Ce groupe comptabilise actuellement 28.056 sympathisants et demande immédiatement la fin de la corruption, une réforme de la constitution, la démission de l'actuel gouvernement et la dissolution du parlement

Mais il se fait que ce mouvement est contesté par une partie de la population Makhzenisée qui mine la société marocaine qui va juste à prendre position à travers des associations de jeunes et lancer des appels contre la liberté individuelle d'aller rejoindre l'un ou l'autre mouvement contestataire ! 

Suivez ici (TV5) les événements marocains.

Vous pouvez également suivre le point de la situation sur ce site !

D'autres vidéos sur la manifestation de Marrakech sont visibles ici

moulay-akram.jpg

Tous étaient dans la rue à Marrakech, jeune, adultes, classe moyenne et même ce respectable cireur de pompes avec sa boîte que l'ont peut rencontrer depuis des années près des conteurs de halqa de Jamaâ El Fna. Il s'est démis ce dimanche de ses fonctions pour rejoindre les manifestants! Mais d'autres cireurs de pompes du régimes proches du Makhzen ont pris le relais pour cirer d'autres pompes pour tenter à contrer l'existance de ce rassemblement !  (crédit photo Akram) !

182743_1659779408518_1058130647_31426714_1630014_n.jpgmoulay-akrambis.jpg

Envoyez-nous vos photos des manifestations à l'adresse email. Une sélection de vos photos sera publiée sur le site en précisant une légendes des photos - Précisez le prénom et le nom du photographe. Elle devra indiquer notamment le lieu et la situation photographiée.

176203_198874276806253_100000510459890_734014_320511_o.jpg

abbas-el-Fassi.jpg

Les personnes les plus scandées par les manifestants et impopulaires du peuple Marocain !

himma_majidi.jpg

172346_10150419612075327_755975326_17355211_5196466_o.jpg

182759_1770171728349_1060905553_2009176_5354053_n.jpg

184315_1770168608271_1060905553_2009172_4955248_n.jpg

Info en vrac

  • Les miliciens du makhzen ont fait annuler des navettes de train en Rabat et Casablanca. #maroc #morocco #feb20 #fev20 #20feb #20Fev”
  • 10h14. Des barrages de police ont été instaurés sur le pont reliant Rabat à sa ville jumelle Salé pour « filtrer » les slawis qui veulent se rendre aux manifs de Rabat.
  • Aucun slogan anti-monarchique, aucune violence, marche pacifique et au revendications sociales et pour l'accélération des réformes.
  • Quelques slogans scandés à Casablanca : "Khobz 7ourya karama insanya" (Pain, liberté, dignité, humanité), "Fin mchat flouss bladi, himma w majidi" (Il est où l’argent de mon pays? Chez El Himma et El Majidi ). Dans la capitale, Rabat deux slogans reviennent : «Pour une constitution démocratique et populaire» et  « pour la poursuite des coupables du pillage de l’argent public et l’atteinte à la dignité humaine »  ou encore "au Roi comme à l’ensemble des élus et responsables de cette nation agissez vite, ne laissez pas la situation s’embraser, vous êtes payé pour assurer la bonne gestion, allez-y oser les réformes réelles et nécessaires et on vous soutiendra". Il reste des archaïsmes dans le royaume marocain comme la brutalité et la corruption qui gangrènent l'administration à tous les échelons.

  • Dans la ville de Fès, selon les organisateurs, autour de 4.000 personnes ont manifesté à la Place de Florence malgré les pluies et la tempête.
  • Les médias officiels marocains marocains n'ont pas autorisation de couvrir les manifestations sauf Medi1 TV et des radios privées qui couvrent en live les protestations. 
  • Sous une pluie battante, des manifestants agitaient des drapeaux tunisiens et égyptiens, référence aux révolutions qui viennent de chasser du pouvoir les présidents Ben Ali et Hosni Moubarak. 
  • Le scénario à la tunisienne semble peu probable, personne ne souhaite la chute du roi. C'est le gouvernement corrompu qui suscite en premier les mécontentements.
  • Mobilisation particulièrement importante au nord du Maroc.
  • Les manifestant ont ressentis avoir le reste du peuple sur le dos dans un climat de culpabilisation !
  • Quelques débordements mineurs super médiatisés contre un magazin de la chaîne Zara et Guess à Marrakech ! Yabiladi indiquait dans le forum de son site de boycotter ces marques dans le contexte israélo palestinien depuis le 17 janvier 2009 ! (souce).
  • A noter plusieurs tabassages de manifestants par la police marocaine
  • Un grand nombre de marocains expriment le souhait d'un discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans lequel il fait part de ses sentiments sur les évènements du jour !
  • Pour terminer, en dehors de la manifestation, à Sidi Youssef Ben Ali des jeunes s'acharnent sur l'agence de distribution d'eau et d'électricité, ainsi que sur la poste du Maroc qui avait connu déjà une affaire de fraude et de tricherie contre des pauvres citoyens qui avaient perdu leur argent...Les forces auxiliaires lancent le gaz lacrymogène contre des adolescents déchainés.
  • 120 personnes ont été interpellées et seront déférées devant la justice alors que les mineurs arrêtés sur les lieux des événements ont été remis à leurs tuteurs. Il est à signaler que 128 personnes ont été blessées, dont 115 éléments des forces de l'ordre, lors de ces agissements et actes de vandalisme. Les corps calcinés de 5 personnes ont été retrouvés à l'intérieur de l'une des agences bancaires incendiées par les fauteurs de troubles dans la ville d'Al Hoceima. Une enquête est en cours, sur instructions du parquet, pour en déterminer les causes. (Source MAP)
  • La vidéo ci-dessous montre un groupe de pertrubateurs que les forces de l'ordre ne semblent pas vouloir maitriser. Etant donné leurs slogans, il ne s'agit pas du tout de militants #feb20 ! Le commentaire de la personne ayant pris la vidéo indique que les forces de l'ordre les ont laissé "passer".

kkk.jpg

23/02 -  à Agadir, les forces de l'ordre ont arrêté 23 militants qui appelaient à un sit-in pacifique à la place Al-Amal. Ils ont été libérés après un sit-in devant le commissariat où on les a détenus pour environ deux heures. Confirmé

Bilan du 20 février par Mahdi Zahraoui !