Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
"Hadhra" de Fadhel Jaziri : un peuple sans culture n’est pas un peuple

"Hadhra" de Fadhel Jaziri : un peuple sans culture n’est pas un peuple

http://www.festivaldecarthage.com/images/galerie/max/64.jpg

Une version de la « Hadhra » pour renouveler le chant soufi, l’invocation des saints, les louanges et la célébration initiatique.

Donné pour la première fois en 1991, ce mega spectacle a constitué un évènement culturel, devenu au fil du temps une référence dans le paysage culturel tunisien.

Dans la « Hadhra », Fadhel Jaziri ne cherche pas tant à fixer un folklore teinté de mysticisme et de nostalgie, vécu comme une fuite hors du contemporain, mais plutôt à mettre en scène la mémoire dans le théâtre du présent.


Ce travail méticuleux sur les chants soufis tels qu’ils ont été répercutés et transmis par la tradition confrérique dans les diverses zâwiyas de Tunis, ne cherche pas à les restaurer dans leurs formes désuètes, mais de les recomposer et de les retranscrire dans le langage de notre époque, afin d'en faire une œuvre vivante du présent. Trois actes, une ouverture et une clôture. Vingt cinq chants : solos, duos, trios et chœurs.

Plusieurs tableaux dansants et quelques personnages emblématiques pour faire mouvoir les orants, donner de la voix aux danseurs et s’aventurer encore plus loin dans la mise en image du chant spirituel. L’ensemble soutenu par des instruments acoustiques, des bois, des cuivres et des peaux tendues, fulgurants.

http://www.mosaiquefm.net/assets/content/thumb/large_news_fadhel-jeziri.jpg

Fadhel Jaziri - Hadhra et le rite de la possession.