Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Ghita - Focus sur Mohamed Soussi

Ghita - Focus sur Mohamed Soussi


Mohamed-soussi-chanteur-de-malhoun.jpg

Le chanteur soliste Mohamed Soussi, ancien commerçant de la Médina de Meknès, chanteur à qui ont doit la survie de malhoun qui est par essence la musique chantée par les artisans des villes. Chaque corps de métier, chaque quartier a son répertoire, sa poésie. Accompagné par les percussions, le oud, le petit guembri qu'on appelle souissen et le violon, les chanteurs racontent, au travers de poèmes parfois très anciens, la vie des vieux quartiers de la médina, les voluptés ou les déceptions de l'amour. Une large partie du répertoire est également consacrée aux thématiques religieuses.

Mohamed Essoussi (né en 1958) fut bercé toute son enfance par la voix du Haj Tahmi Lahrouchi, considéré à cette époque comme le prince du malhoun. A l'âge de 18 ans, il fait son entrée à Dar Adil, le conservatoire de la médina de Fès.

Après une longue formation auprès du maître Abdelkarim Guennoun, il entame une carrière de chanteur professionnel au début des années 80. Son vaste répertoire, sa voix chaude, précise et la rigueur de sa prononciation font de lui, un des chanteurs de melhoun les plus célèbres et les plus apprécié du pays.

Il a fait découvrir à de nombreuses reprises l'art du Melhoun à l'étranger, en France, en Italie ou encore aux États-Unis. Mohamed Essoussi est considéré parmi les éminents interprètes de ce chant ancestral.

Le maître Mohamed Essoussi nous convie à l'exploration de ce malhoun spirituel, où la beauté de la musique rivalise avec la profondeur des poèmes.