Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Georges Prêtre

Georges Prêtre

 Quand un artiste comme Georges Prêtre atteint ce niveau de prestige et de reconnaissance internationale, aucune biographie ne saurait être tout à fait complète : Georges Prêtre est un chef d'orchestre français, né le 14 août 1924 à Waziers, près de Douai. Il est très célèbre pour ses mimiques et grimaces quand il dirige un orchestre. Chef d'orchestre reconnu en France comme à l'étranger. Georges Prêtre entretient une relation particulière avec Vienne, place forte de la musique classique : directeur principal de l'orchestre symphonique pendant trente ans, il en est aujourd'hui le chef d'honneur à vie. L'année 2008 débute sous les meilleurs auspices, puisqu'à 83 ans, il est le premier chef d'orchestre français à diriger la formation viennoise pour le concert classique le plus populaire et le plus médiatisé du monde, le concert du Nouvel An. Il dirige à nouveau avec triomphe ce concert pour le nouvel an 2010.
 

Biographie 

Après avoir fait ses études musicales au Conservatoire de Douai puis au Conservatoire de Paris, il fait ses débuts en 1946 à l'Opéra de Marseille, avant d'entrer en 1956 à l'Opéra-Comique.

Il devient chef à l'Opéra Garnier, où il demeure jusqu'en 1963. D'autre part, il dirige alternativement la plupart des grands orchestres américains, ainsi que celui de La Scala de Milan. Il est le chef d'orchestre préféré de Maria Callas, il est vrai que la finesse et la justesse de sa direction ainsi que la gentillesse du personnage en font un des plus grands chefs français, apprécié par beaucoup.

Il poursuit sa carrière en dirigeant les plus grands orchestres internationaux, de l'Orchestre philharmonique de Vienne à l'Orchestre de la RAI de Turin.

Il a été nommé Commandeur puis Grand officier (2009) de la Légion d'honneur.

Il a été le chef d'orchestre pour le concert du Nouvel An 2008 à Vienne, Autriche, premier chef français à diriger cet orchestre depuis 50 ans à l'occasion de sa retransmission télévisuelle. Il a de nouveau été choisi par les musiciens de l'Orchestre philharmonique de Vienne pour diriger le Concert du Nouvel An 2010, pour la deuxième fois en trois ans (la direction du concert 2009 ayant été assurée par Daniel Barenboim).

Il a été le chef d'orchestre pour le Concert du Nouvel An (Concerto Capodanno) de l'orchestre de la Fenice (Venise - Italie) le 1er janvier 2009.

Georges Prêtre a enregistré de nombreux disques (opéras et répertoire symphonique) avec des orchestres français et étrangers (Boston, Chicago, London Philharmonia, etc.). Ses enregistrements ont reçu de nombreux prix. Il a travaillé avec les plus grands chanteurs d'opéra, et plus spécifiquement avec Maria Callas.

 

 

 

Georges Prêtre, l'urgence de la musique : Un portrait inédit du grand chef d'orchestre français.


Documentaire de Claire Alby (France, 2009). 65 mn. Inédit.

Avec sa gueule et sa carrure de boxeur, Georges Prêtre, à 83 ans, reste impressionnant au pupitre, mimant la moindre ligne musicale, doloriste dans les passages dramatiques, extatique dans l'extase, lutin dans l'humeur débridée. Un engagement total, un côté démonstratif ou cabot, mais qui plaît beaucoup aux musiciens, qu'il modèle visuellement comme des personnages de théâtre et à qui il demande d'être des artistes avant d'être des instrumentistes, de jouer avec les notes plutôt que de jouer les notes.

Chaque partition, fût-elle symphonique, se lit comme un roman. Mais cette manière de débrider ses émotions en concert s'appuie sur un travail très exigeant en répétitions (très belles séquences avec le Philharmonique de Vienne), sur une battue d'une grande clarté (trop courte séquence avec la grande Mirella Freni) et sur une notion toute personnelle du récitatif en musique.