Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Focus sur Anissa Kasbaoui

Focus sur Anissa Kasbaoui

http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/240682/gd/1219401853/Anissa-Kasbaoui.jpg

Le rêve de Anissa Kasbaoui est loin de se fondre dans l’univers des stars jetables. Elle est bien partie pour durer… Dans le domaine de la musique, du théâtre, du cinéma et des arts plastiques, la concurrence est rude. Anissa Kasbaoui, la trentaine à peine sonnée, a appris à s’imposer.

Mince, grande de presque 1,75 m, cette fille de la Marsa au physique agréable s’est bien frayé tout en douceur et discrétion son chemin. Et elle est bien partie sur la bonne route.

Aujourd’hui, elle dirige sa propre troupe féminine qu’elle a appelée «Miramis», à l’instar de son aînée Amina Srarfi, fondatrice de la troupe Al Azifet, avec qui elle a collaboré deux ans durant, en 1994 et 1995.


C’est une organiste de formation, mais le piano lui y est proche. Quant au karaoké occidental, c’est sa «tasse de thé», dit-elle. Elle «adore faire ça». Son stage effectué avec le célèbre Mejdi Housseïni, membre de la Troupe Al Massia de Oum Kalthoum lui a été bénéfique et lui a donné confiance et performance.

Forte aussi de son expérience avec Dorra Bouchoucha puisqu’elle l’a assistée longtemps dans la production, Anissa est sensible aux atmosphères du cinéma. Plus tard, elle s’est spécialisée dans la composition des musiques pour les spots publicitaires. Et ce n’est pas tout. Car Anissa continue à donner des cours d’orgue et de piano au Conservatoire de Sidi Bou Saïd que dirige Riadh El Fehri.

Tout comme les membres de sa famille, tous bercés avec plaisir par les musiques, Anissa Kasbaoui, d’un tempérament très calme, porte en elle les gènes de l’art. Anissa, parente de feu Noureddine Kasbaoui, a un grand frère banquier qui affectionne le clavier. Son autre frère cadet est architecte de formation, mais l’orgue demeure son fidèle compagnon. Quant à Anis, son faux jumeau, il est passionné de l’accordéon. Lui, il a choisi de s’installer à Vienne, le vivier des musiques haut de gamme où il a intégré un groupe musical avec un Allemand, un autre Turc et autres Egyptiens.

Après Al Azifat, Miramis La troupe musicale Miramis, créée en 2002, est une troupe cent pour cent féminine. Cette troupe, constituée de musiciennes professionnelles, est dirigée par Anissa Kasbaoui. Les musiciennes sont des diplômées en musique arabe. Elles jouent aux instruments orientaux, composent et chantent. Ce groupe est composé de: Olfa Chakki (guitare), Fériel Boulila (luth), Monia El Mastouri (qanun), Lilia Nachi (doff), Leïla Farhati (darbouka), Sara (chant), Raja Gnaoui (tambourin), Henda Bel Héni (violon) et Chédya Kassmi (nay).