Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Fisahara, bien plus qu'un festival de cinéma

Fisahara, bien plus qu'un festival de cinéma

polisario-RASD-SAHARA-FISAHARA.jpg

La huitième édition du festival du film dans le Sahara, Fisahara 2011, s'est tenue du 2 au 8 mai 2011 à Dakhla, le plus éloigné des camps de réfugiés sahraouis de Tindouf.

Cet événement hautement culturel vise à faire connaître la réalité de la population sahraouie vivant dans des colonies situées dans le sud-ouest en Algérie où il existe actuellement cinq camps sahraouis : un conflit qui n'intéresse ni les pouvoirs des médias, qui est, au mieux, ignorée et où les intérêts politiques nationalistes sont toujours dans le pire des ténèbres. Et cela pèse lourd : Presque 200.000 personnes exilées du territoire revendiqué !. 

En termes strictement cinématographique, Fisahara c'est plus d'une semaine dix-sept films ont été projetés dont deux produits au Venezuela, l'invité d'honneur à cette occasion, celui de la France, la Suède, l'Indonésie et la RASD et espagnole. Ces fims traitent de certains sujets sahraouis comme Al-Yidar (The Wall), Le cri de Agdaim Izik (sur la dissolution d'un camp sahraoui pacifique par l'armée marocaine en 2010) ou Hammada , le pouls du désert. Le festival faisait également part à des ateliers de cinéma, des tables rondes et d'autres manifestations qui ont intéressées le public. (source). La presse a été également été invitée à l'évènement.

L’un des objectifs du festival est non seulement de sortir la population des campements de réfugiés de l’isolement dans lequel ils sont contraint de vivre depuis plus de 35 ans, mais aussi d’ouvrir les camps au public festivalier. Pendant une semaine, FiSahara invite quiconque souhaite partager cet événement à venir découvrir le camps de Dakhla et ses habitants, à venir prendre conscience de la situation des 165.000 réfugiés sahraouis qui attendent depuis deux générations de retourner librement dans leur pays pour rejoindre l’autre moitié de la population restée sous l’occupation.

La programmation du festival organise en plus de la projection des films de nombreux ateliers de réalisation, de montage et de production de films, animés par des professionnels de l’audiovisuel.

phoca_thumb_l_Xavier-Gil-Dalmau-.jpg

Pour plus d’informations sur le festival FiSahara :

http://www.fisahara.es/