Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Fête de la musique 2011 à Molenbeek-Saint-Jean

Fête de la musique 2011 à Molenbeek-Saint-Jean

FDM2011_web.jpg

Ghalia Benali est une chanteuse d'origine tunisienne née à Bruxelles en 1968.

Biographie et évolution artistique

A l'âge de trois ans, elle repart pour Tunis avec sa famille où elle grandira et étudiera jusqu'à ses 21 ans. Depuis l'enfance, elle pratique le chant et les danses arabes et indiennes lors des fêtes familiales.

Après sa formation scientifique à Tunis, elle revient à Bruxelles pour étudier le graphisme à Saint Luc. Elle reste en Belgique et décide de prendre à bras le corps la mélancolie de son paradis d'enfance et d'en faire revivre les bonheurs face au public. C’est aussi une façon de se retrouver elle-même et de trouver sa place entre plusieurs cultures.

Elle commence à chanter à l'Amadeus à Bruxelles, mais bien vite elle part en tournée au Portugal et en Andalousie là où elle découvre les richesses du flamenco. Elle se produit avec entres autres Yoda (didgeridoo, djembé, clarinette,…) Al Palna (Arabe - Indien), Timnaa (Arabe-Espagnol), Mâäk’s Spirit (Arabe - jazz), Hh Kally (DJ et chant arabe - indien).

En 2000 elle produit le cd ‘Wild Harissa avec le groupe Timnaa pour le fameux label ‘Network’

En 2001 elle crée le projet de cabaret arabe des années ’20 à aujourd’hui ‘Kafichanta’.

Actuellement elle travaille à son projet musical ‘Romeo et Leila’ dont elle a sorti en mai 2006 un cd et un livre illustré de ses collages en mai 2008. 

En octobre 2008 elle sort un CD ‘Al Palna’ en collaboration avec Klara (release Music & Words) avec le joueur du sitar Bert Cornelis.

Dans son nouveau projet, Ghalia Ben Ali convoque Elissa, la mère mythique de Carthage. A travers ses chansons dans des sonorités orientales et électro peu habituelles, elle vous fera voyager entre la Tunisie antique et la Tunisie actuelle.

En tant qu’actrice, elle joue le rôle de Meriem dans le film tunisien Mouffida Tiati. En 2001 elle danse dans le film ‘Swing’ de Tony Gatliff.

Elle réalise de nombreux collages, ‘rituel de ses retrouvailles avec elle-même’, qu’elle expose régulièrement en galeries et centres culturels.