Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Festival Nass Sahra les 3 et 4 juin 2011 à la Maison des Cultures de Molenbeek

Festival Nass Sahra les 3 et 4 juin 2011 à la Maison des Cultures de Molenbeek

rasd.jpg

C'est dans un climat d'actualités des mouvements protestataires du Maroc et un contexte hostile d'un crime crapuleux commis hier par la police marocaine que Molenbeek-Saint-Jean mettra le Sahara Occidental en avant plan ! Ce territoire est revendiqué à la fois par le Maroc - qui l'appelle « Sahara marocain » - mais aussi par la République arabe sahraouie démocratique (RASD), fondée par le Front Polisario en 1976. Celui-ci est un mouvement dont l'objectif est l'indépendance totale du Sahara occidental, revendication soutenue par l'Algérie.

Mais peu importe les revendications politiques ou susceptibilités nationalistes ou encore indépendantistes. Cette situation nous la vivons également et dans une moindre mesure en Belgique, où les politiciens toute tendance confondues ne sont pas encore parvenus à former un gouvernement depuis plus d'un an ! La fête fera donc partie intégrante de Molenbeek-Saint-Jean ce 3 et 4 juin 2011! Tous les drapeaux seront donc le bienvenu et les tajines seront combinés avec les frites (comme le dit le clip de Bruxaghreb) !

Merhaba et bienvenue à Tous !

Nass-Sahra.jpg

Le patrimoine Saharaoui et la culture hassanie seront mis à l'honneur, les 3 et 4 juin 2011 et s'intitulera tout simplement ''Nass Sahra'' (les gens du Sahara). Organisée à l'initiative de la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale de Molenbeek Saint-Jean, cette manifestation offrira une ambiance spécifiquement sahraouies. Au programme du festival, les organisateurs prévoient des animations sous des tentes sahraouies, des expositions, la lecture de poésie hassani, des soirées musicales et la découverte de l'art culinaire et de l'artisanat du pays. Ces formes culturelles sont indissolublement unies et la musique reste un moyen privilégié pour transmettre la poésie et de se faire entendre des revendications et constitue l'une des formes essentielle de la tradition orale bien vivante et jalousement gardée, qui continue d'animer le quotidien des saharaouis. L'émergence de la musique a représenté une nouvelle avancée pour le développement de la poésie hassanie vers une phase plus sophistiquée puisque les poètes étaient obligés d'accompagner leurs paroles par un rythme musical.

Des ateliers actifs seront mis en place pour vivre les spécificités et les secrets intrinsèques de la cohabitation millénaire entre habitants nomades sahraouis dans le contexte désertique du Sahara occidental et ses oasis et palmeraies. 

Des concerts d'ici et d'ailleurs nous emmènent faire un tour au pays du sable: Kel Assouf (dont les textes décrivent notamment les conditions de vie et la réalité politique du peuple touareg dans le grand désert du Sahara, la rébellion que cela a pu engendrer et ses conséquences. En parallèle, Kel Assouf veut aussi diffuser un message rassembleur et de paix pour les peuples, et pour la (re)construction de l’Afrique), Selmou, Zghalina, Rachida Talal.

http://a21.idata.over-blog.com/1/50/59/42/calligraphies/divers/divers/Cover-IGL-223-.jpg

http://a914.ac-images.myspacecdn.com/images01/34/l_3a435294d9965746dd04990614e6ce21.jpg

Pensons aussi aux victimes saharouies qui ont vécu les émeutes vendredi 25 au samedi 26 février qui étaient d'une extrême violence et qui avaient transformé le Festival de Dakhla en théâtre d’affrontements communautaires. Ces violence qui avaient, selon RFI  fait une centaine de blessés légers et des journalistes tabassés par la police marocaine et leur matériel volé par des policiers en civil.

 

Newsletter_MCCS_juin2011_1-copie-1.jpg

http://img.over-blog.com/600x480/1/50/59/42/chanteurs/chanteur-3/BRUXAGHREB.jpg
Voir aussi