Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Festival du Film Arabe de Bruxelles, du 18 au 24 novembre2009

Festival du Film Arabe de Bruxelles, du 18 au 24 novembre2009


Le festival du film arabe termine sa quatrième édition qui témoigne une richesse de ce 7ème art et s’engage à donner encore et encore un regard renouvelé sur les œuvres cinématographiques arabes. S’inscrivant toujours dans une démarche de dialogue interculturel, le festival du film arabe évoque le pluralisme des cultures qui font la richesse et le dynamisme du monde arabe et assure une fois de plus leur visibilité de leur diversité culturelle.


Le festival est présidé par le réalisateur marocain Hassan Benjelloun

 

http://www.festivaldufilmarabedebruxelles.be/

 

Hassan Benjelloun a distingué la réalisatrice marocaine Zakia Tahiri en lui accordant "la mention spéciale" pour son film "Number One". Le prix d'interprétation masculine a, quant à lui, été remporté par les acteurs Omar Lotfi et Amine Ennaji pour leur prestation dans le film "tu te souviens de Adil" de Mohamed Zineddaine alors que le réalisateur Naoufel Berraoui a reçu le prix du jury pour son court métrage "liberté provisoire".

 

A côté de ce palmarès marocain, c'est le réalisateur égyptien Ahmed Rashwan qui a reçu le prix du jury pour son long métrage "Basra" et, les actrices Lizzie Brocheré et Olympe Borval ont eu le prix de la meilleure interprétation féminine dans le film français "le chant des mariés" réalisé par Karin Albou.

 

Dans une déclaration à la Map, Hassan Benjelloun président du jury de cette 4ème édition, a mis en exergue la qualité des films arabes. Il a ainsi loué le travail de qualité des réalisateurs présents dans cette rencontre relevant le choix diversifié des thèmes traités et la méthodologie adoptée dans les réalisations.

 

Estimant que le festival est une véritable découverte témoignant de l'évolution du cinéma arabe, il a indiqué que cette rencontre donne un panorama des meilleures réalisations faites récemment dans le monde arabe et offre au public bruxellois une opportunité de connaissance du monde arabe.

 

Pour sa part, la directrice artistique du festival, Rachida Chbani a donné un aperçu du processus de création du festival du film arabe à Bruxelles. Cette manifestation a-t-elle dit, a pour ambition d'être un dialogue entre l'Occident et l'Orient en révélant au public européen la diversité et la richesse culturelle des sociétés arabes à travers ses productions cinématographiques. D'ailleurs, a-t-elle ajouté, le festival s'inscrit dans une démarche de dialogue interculturel s'intéressant à la fois aux thématiques traitées par des cinéastes du monde arabe ainsi qu'aux productions sur le monde arabe. Il offre aussi la possibilité de faire découvrir des films auxquels le spectateur n'a pas toujours accès.

 

La 4ème édition du festival du film arabe a été marquée notamment par la projection de quatre films marocains parmi lesquels étaient en compétition officielle, les longs métrages : "Number One" de Zakia Tahiri et "Tu te souviens d'Adil", de Mohamed Zinnedaine et les courts métrages : "silence à haute voix " de Driss Idrissi, " poupya " de Samia Charkioui et "liberté provisoire" de Naoufel Berraoui. Plus d'une trentaine de productions arabes ont participé également à cette manifestation.

 

Le festival du Film Arabe de Bruxelles a été créé en 2006 par l'association "ImagiFilms" qui a pour but de promouvoir les secteurs artistique, audiovisuel et multimédia en Belgique ainsi que l'élaboration de programmes divers pour la réalisation du "Vivre ensemble au-delà des différences ".