Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Quand Fès fête l'art culinaire : du 29 au 31 octobre 2010

Quand Fès fête l'art culinaire : du 29 au 31 octobre 2010

http://img.over-blog.com/453x600/1/50/59/42/album-Mario-Scolas----photos-du-Maroc/mario-scolas/mario-scolas.jpg

Si Fès est la capitale culturelle du Maroc (dans cette ville se rencontrent toutes les traditions, toutes les cultures, toutes les religions), elle est aussi la capitale de la gastronomie en organisant cette 5ème édition du Festival international d'art culinaire qui se tiendra du 29 au 31 octobre 2010, sous le signe "Les traditions culinaires de fête dans les trois religions monothéistes". Si la cuisine est un art, au Maroc elle est aussi une manière d’être, un signe d’identité, un rite de passage balisé de gestes millénaires et de saveurs exquises. De renommée internationale, nombreux plats typiques de ce pays sont, en effet, retrouvés dans les rayons des magasins occidentaux. Cette cuisine reflète également toute une histoire, un passé, un certain art de vivre et hospitalité .

Le lait et les dattes, les cornes de gazelle, ghoriba (sablé), le thé sucré au kaleb (sucre en cône), le m'semmen (crêpes feuilletées), le beghrir, arrosés de beurre frais fondu et de miel, la harira, la pastilla, le couscous, les divers tajines, etc. constituent une identité marocaine qui s'est forgée et individualisée tout au long des siècles passés. Les plus grands chefs de cuisine du Royaume chérifien et professionnels de l'art culinaire marocains et internationaux animeront cette manifestation, initiée par la Fondation Esprit de Fès.

 

Zerda comme sur le titre de cette qasida est une notion qui vient tout droit du langage populaire du Maghreb et désigne  un rassemblement festif, une communion, une célébration.

Les arts, les savoir-faire et les rituels consacrés à la gastronomie dans les trois religions monothéistes seront célébrés en différents lieux de la ville impériale, témoins vivants de la civilisation berbère et arabo-andalouse, où la cuisine marocaine sera mise en lumière afin de révéler ses divers champs d'expressions possibles, indiquent les organisateurs.

Outre des démonstrations des techniques traditionnelles par des grands chefs cuisiniers, le programme de cette édition favorisera des rencontres, au couirs desquelles des démonstrations, des ateliers de formation et des débats seront animés par des spécialistes en art culinaire marocains et étrangers, en plus d'expositions, de dégustations et de projections de films.

La Fondation Esprit de Fès souhaite que les différentes approches de la gastronomie et de la fête "fassent naître intérêt et respect pour ceux qui en sont les artisans, qu'ils soient célèbres ou non, donnent, sur fond de curiosité, le goût de l'autre, de ce qu'il est, de ce qu'il fait"

http://www.natureculture.org/wiki/images/d/d8/151728103338.jpg