Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Enseignement à Imouzzer Kandar

Enseignement à Imouzzer Kandar

http://www.natureculture.org/wiki/images/c/ce/%C3%89coleprimaire%27Al_Farabi%27imouzzerkandar.jpg

Cette école primaire d'Imouzzer Kandar devient l'été un centre de colonie de vacances. C'est un bâtiment scolaire à fière allure comme la plupart des établissements scolaires d'Imouzzer Kandar. L'école porte le nom 'Al Farabi'. (872 - 941).Cet homme a étudié la grammaire, la logique, la philosophie, la musique, les mathématiques et les sciences et s'est intéressé toute sa vie à la pédagogie et à l'éducation.

http://www.natureculture.org/wiki/images/2/21/LYc%C3%A9e_d%27immouzzer-rachidz.jpg

Scolarisation et formation des femmes, pilier important pour la société marocaine

  • Le développement durable de la société marocaine est tributaire du développement de ses ressources humaines et la femme est considérée comme un pilier essentiel du progrès, du fait de l'important rôle qu'elle joue dans l'élévation et l'éducation des enfants et dans la famille. C'est pourquoi sa scolarisation et sa formation représentent un investissement dans la formation des générations futures. Par contre, son analphabétisation et sa marginalisation entraînent le sous-développement de la société. Si l'on part de la réalité actuelle de la femme rurale qui interpelle par un taux criard d'analphabétisme, 95 % des femmes sont analphabètes, et de la marginalisation économique et sociale, toute intervention doit être bien étudiée et équilibrée pour éviter toute retombée négative. 
  •  Imouzzer était un charmant village...

2728576304_2.jpg

Manuel scolaire

Dans ce très ancien livre scolaire marocain qui date de 1972 (édité par les éditions Sochepress), on trouve un texte sur Imouzzer du Kandar. Rachid Z transcrit pour nous l'ensemble de ce texte qui à marquer toute une époque et une génération...

  • 1. Imouzzer est un charmant village construit dans la vallée. En quittant Ifrane, une jolie route nous y conduit. Nous rencontrons souvent des gens à dos d'âne, à bicyclette ou à pied. Ils vont chercher de l'eau, du petit bois sec pour allumer leur feu, des champignons ou des glands. En été la région est verte et, partout, on entend murmurer les ruisseaux. En hiver la neige recouvre tout de son manteau blanc.
  • 2. Les vacances du deuxième trimestre commencent aujourd'hui. La famille Soussi a décidé de les passer à la ferme. Madame Soussi a invité Monsieur et Madame Nouri et leurs enfants, Jawad et Leïla... Ils ne connaissent pas Imouzzer, ils n'y sont jamais venus. Ce soir, c'est la fête chez les grands-parents de Tijani et de Sonia. Ils sont heureux de recevoir leurs enfants et leurs amis. Toutes les lumières de la maison brillent. Grand-mère a mis des fleurs partout.
  • 3. Assis autour d'une table basse, petits et grands mangent un excellent couscous. Grand-père raconte des histoires qui font rire les enfants. M. Nouri et M. Soussi parlent de foot-ball. Madame Soussi explique la recette de pruneaux à son amie. Grand-mère va, vient, s'occupe des uns et des autres, remplit les assiettes vides et offre du coca-cola. Mais brusquement, les lumières s'éteignent. La maison entière est dans le noir : tout le monde se tait. Dans la cour de la ferme, le chien aboie. Les lampes vont-elles se rallumer ?
  • 4. Maintenant les filles ont peur. "Que se passe-t-il ? - Ce n'est rien, ce n'est qu'une panne de courant. - Nous allons rester longtemps dans l'obscurité ? J'ai peur, dit Sonia. - hou ! Hou ! crient les garçons - Taisez-vous ! dit grand-mère. Je vais chercher des bougies"

En se levant trop vite, elle fait tomber une assiette...Mais déjà la lumière revient. "Ouf ! soupire grand-mère. - Quel dommage, pensent les garçons" Les filles reprennent vite leur bavardage et le repas continue...

Texte 'Imouzzer' extrait du livre de ''''Jawad et Leïla'''' (1972).

 

Enseignement au Maroc