Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Ecologie en Tunisie : bientôt Menzel Bourguiba deviendra une ville fantôme, par Hamdi Hached

Ecologie en Tunisie : bientôt Menzel Bourguiba deviendra une ville fantôme, par Hamdi Hached

Menzel Bourguiba est une ville qui se situe à une soixantaine de kilomètres au nord de Tunis et à une vingtaine de kilomètres au sud de Bizerte. La ville se situe plus précisément au fond du lac de Bizerte, au sud-ouest de celui-ci, sur l'étroite bande de terre qui passe entre les lacs de Bizerte et Ichkeul.

Sa position stratégique à favorisé l'implantation industrielle dont certaines datent déjà de l'époque Coloniale. Un héritage qui s'est avéré indésirable et qui est devenu au cours du temps un casse tête et une source des nuisances sanitaires pour les Manzelienes qui a rendu leur cité comparable à la ville russe de Dzerjinsk considérée comme l'une des zones les plus polluées au monde, où l'espérance de vie ne dépasse pas les 42 ans).

Selon un classement publié en 2007 par l'ONG Blacksmith Institute, Menzel Bourguiba fait encore partie des dix sites les plus pollués en Méditerranée, ce qu'a reconnu le Comité écologie de la Tunisie qui considère que l'activité chimique et métallurgique a aussi eu des résultats désastreux sur les écosystèmes et plus précisément sur la zone de la Lagune de Bizerte.

La Tunisie accuse malheureusement une anomalie zoologique grave qui provoque le phénomène de l'imposex qui génère le changement de sexe chez les gastéropodes de la Lagune de Bizerte. L'imposex peut conduire à l'impossibilité totale de ponte pour la femelle, et donc à l'extinction de toute une ligne de la chaîne alimentaire de leurs prédateurs.

Les émissions polluantes dans l’air représentent le principal problème pour l’environnement. Le procédé de fonderie génère des poussières minérales (chargées en métal), des composés acidifiants, des produits de combustion incomplète et des carbones organiques volatils.

La poussière est une question majeure, car elle est générée à toutes les étapes du procédé, en des types et compositions variables. La fusion des métaux, le moulage en sable, la coulée et la finition émettent de la poussière. Toute poussière générée peut contenir des métaux et des oxydes métalliques.

Les pollutions de l'air, de l’eau et le sol où se forment des dizaines des milliers de M3  sont véhiculés par des nuages polluants chargé par toute sortes de polluants métallurgiques dégagé par la cheminée et qui finira par rejoindre les cours d’eaux et les l’écosystèmes de la région et ensite finira dans les poumons des Menzelines.

Il est donc temps d'imposer une législation très stricte assortie de peines pénales et assure un contrôle strict pour assurer une meilleure qualité de vie en Tunisie.