Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
"Desafinado" de João Gilberto : la chanson qui a donné naissance au terme « bossa nova ».

"Desafinado" de João Gilberto : la chanson qui a donné naissance au terme « bossa nova ».

Couplet 1
Si tu dis que je chante
faux, amour
Saches que ceci provoque en moi
une immense douleur
Seuls les privilégiés
ont une oreille comme la tienne
Moi, je possède tout juste celles
que Dieu m'a donnée.

Couplet 2 
Si tu insistes pour définir
Mon comportement
d'anti-musical,
Moi, même si je mens,
je dois argumenter.

Pont
Que c'est de la bossa nova
Que c'est très naturel !
Ce que tu ne sais pas
ni ne veux reconnaître
C'est que les désaccordés
ont aussi un coeur
Je t'ai photographié
avec mon Rolley-Flex
Il t'a révélé
ton énorme ingratitude.

Couplet 3
Alors tu ne pourras plus parler comme ça
de mon amour
C'est le plus grand que tu
pourras rencontrer (OK)
Toi, avec ta musique,
tu as oublié le principal
C'est que dans la poitrine des désaccordés
Au fond de la poitrine, bat muet
C'est que dans la poitrine des désaccordés
il y a aussi un coeur qui bat. 

150820122612.jpg

La bossa nova ou bossanova (« tendance nouvelle ») est un genre musical né au Brésil à la fin des années 1950, issu du métissage de la samba et du cool jazz.

Cette musique populaire se joue sur un rythme syncopé à 2/4.

Le vocable "bossa nova " semble être apparu en 1959, dans l'album "Chega de Saudade" du chanteur et guitariste João Gilberto, plus précisément dans la chanson Desafinado (désacordé), composée par les musiciens brésiliens Antônio Carlos Jobim et Newton Mendonça, co-fondateurs du style musical considéré de nos jours comme l'un des éléments majeurs de la culture brésilienne.

Il sera associé, au milieu des années 1960, aux mouvements de contestation sociale qui agitent le pays.

L'instrumentation de la bossa-nova, variée et volontairement simple, se limite à quelques instruments rythmiques, comme la guitare, le berimbau (arc musical), un tambour ou un piano sur lequel on égrène les notes une à une. Dans les passages chantés, l'accompagnement musical se fait plus discret pour permettre au chanteur de donner libre cours à ses talents d'improvisateur.

Sur le plan chorégraphique, la bossa-nova ressemble très fort à celui de la samba, dont elle conserve les mouvements subtils et lascifs du corps et le rythme à deux temps.

Le guitariste américain Charlie Byrd lancera la mode de la bossa-nova aux États-Unis avec l'album "Jazz Samba" qu'il enregistre avec Stan Getz en 1962 chez Verve, et qui comporte Desafinado. L'album Getz/Gilberto enregistré pour Verve en 1963 par João et Astrud Gilberto, Tom Jobim, Stan Getz et Milton Banana, et qui comporte The Girl from Ipanema de Jobim achèvera de populariser la bossa-nova dans le monde entier.