Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Décès de la chanteuse mauritanienne Dimi Mint Sidaty Ould Abba

Décès de la chanteuse mauritanienne Dimi Mint Sidaty Ould Abba

La diva mauritanienne Dimi Mint Sidaty Ould Abba est décédée hier à la mi-journée dans un hôpital de Rabat où elle avait été admise à la suite d'un accident cérébral.

Biograpphie

Née en décembre 1958 à Tidjikja, dans la région du Tagant (centre de la Mauritanie) dans une famille de la lignée de griots Iggawin, Dimi Mint Abba est la fille de Sidaty Ould Abba, chanteur réputé, auteur de l'hymne national mauritanien.

Dimi Abba est l'héritière d’une tradition familiale exceptionnelle : sa mère, Mounina Mint Eida, était une joueuse d'Ardin émérite. Dès l'âge de dix ans, Dimi est initiée à l'art subtil de cette harpe maure dont la pratique est réservée aux femmes. Quant à son père, Sidaty Ould Abba, il est non seulement le descendant d’une famille d'Iggawin historique (la plus ancienne et la plus réputée) mais il est également un monument de la culture mauritanienne.

Très jeune, Dimi Mint Abba s'impose par ses talents d'instrumentiste, d'interprétation et surtout par sa voix exceptionnelle (que certains comparent aujourd’hui à Nusrat Fateh Ali Khan). A 18 ans, elle remporte le 1er prix du concours de Radio Mauritanie. 

Surnommée la "Diva du désert", Dimi Abba jouit d'une telle popularité en Mauritanie qu'elle est parfois qualifiée de légende vivante, tant la beauté de son chant a su dépasser les turbulences ethniques et réconcilier les générations.