Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Cheb El-Houari Sghir et l'art des Medahates

Cheb El-Houari Sghir et l'art des Medahates

zaouania.jpg

El-Houari Sghir est né le 4 janvier 1986 et vit et travaille en France. Après des études à La Sorbonne, il prend plaisir à chanter et à faire des scènes dans des clubs privés et des scènes de concert. Ce jeune chanteur a adopté la toute nouvelle scène Raï aux influences des medahates, comme le furent leurs aînés cheb Abdou et feu cheb la Madonne, très respectés de la scène musicale algérienne. Il est l'auteur de 3 albums studio enregistré à la maison d'édition Saint-Crépains, le label avec qui a enregistré cheb Hasni !

Il fait la joie de son public dans ses animations de mariages et lors des soirées. Il porte également haut et avec élégance, le pop-raï, avec sa touche de raï sentimental et de rap, avec beaucoup de subtilité dans ses paroles.

Il vit et travaille actuellement à Paris, mais laisse présager un bel avenir à l'écoute de ce titre intitulé Mon rêve avec le groupe de rap NBK 

 40432_421382459193_529604193_4537414_5754534_n.jpg

Issu de quartiers populaires, ce jeune plein d'ambition,  ne manque pas de se produire sur scène en France comme à l'étranger.

http://idata.over-blog.com/1/50/59/42/chanteurs/el-houari-sghir.jpg

Cet artiste, se présente sur son Skyrock blog comme un révolutionnaire, à la fois de cultures et racines algériennes et françaises actuels avec des  textes de soif de liberté et de justice. En avant donc vers ces horizons où la morale déserte et où la liberté de parole à sa vraie place....

Aprés avoir enregistré l'été 2008,  en studio à Oran (Algérie), Cheb El-Houari Sghir lance son premier album studio..

El-Houari Sghir est un jeune garçon issu des quartiers populaires qui contrairement à beaucoup de jeunes de son âge et de son milieu social ne s'est pas identifié à l'art musical des cités françaises. 

Le Rap, le Rnb, et toutes les autres formes de musiques que l'on a coutume d'écouter dans ces quartiers, El-Houari Sghir dit les apprécié, les entendre et s'en est inspiré parfois.

Mais c'est dans un art ancestral algérien qu' El-Houari Sghir a décidé d'exceller. Un art dénommé Medahatte. 

Les Medahatte sont un ensemble musical féminin qui se représente lors de cérémonies généralement privées et familiales.  Les "Cheikhattes" comme on les appelle, maîtresses de la rime et du flow, s'accompagnent d'instruments à percussions, généralement le galal, la derbouka et le bendir. 

A l'origine, aucun homme ne s’adonnait aux chants medahattes car les Cheikhattes ne chantent exclusivement que pour leurs consoeurs femmes. L'art medahatte est dans ce sens longtemps resté un art où il n’y a que les femmes qui ont le droit de cité. Se réunissant en comité restreint, elles chantent les déboires causés par leurs conjoints ou maris, parlent des plaisirs de la chair, des interdits qu’elles enfreignent, de la liberté à laquelle elles aspirent… Le ton est plus que féministe, irrévérencieux même et très souvent direct.

Drôle donc, pour un homme que de se prêter à ce jeu des complaintes de la femme envers l'homme. Et c'est pourtant devenu très banal en Algérie. El-Houari Sghir n'est pas seul. La mosaïque musicale algérienne fait de plus en plus de place à ces artistes medahattes masculins. 

Le plus connu d'entre eux et celui pour lequel El-Houari Sghir connaît une admiration sans faille, Cheb Abdou"Le pionnier du raï medahatte contemporain, C'est lui qui a révélé le style medahatte au grand public et qui l'a mis au goût du jour" 


El-Houari Sghir insiste :
"J'ai découvert ma passion grâce à Abdou. Et je ne peux nier que sans lui je n'aurai peut être jamais connu cette musique"

Après s'être représenté sur de nombreuses scènes, en France comme à l'étranger, et ayant les faveurs de son public, El-Houari Sghir marque un tournant dans sa carrière et concrétise sa vocation à travers son 1er Opus, signé dans une grande maison d'édition algérienne.

La maison d'édition Saint-Crépain a annoncé la sortie officielle de l'album d' El-Houari Sghir le jeudi 8 janvier 2009 qui s'intitule "Paris-Oran".

Jocelaine SIMS

 

40527_1394157541891_1470764214_31020732_8362681_n.jpg

A ne pas manquer non plus

 

 Pour aller plus loin sur le thème des meddahate et cheikhate

Journaliste et poète, ancien président de l'Union des écrivains du Maroc, Hassan Nejmi prépare une thèse de doctorat sur les cheikhate

3 questions posées à Hassan Nejmi : “Le terme cheikha n'est absolument pas péjoratif”


Est-ce que le terme cheikha est une insulte ?

Absolument pas. Jamais ce terme n'a été péjoratif. Dans l'histoire du Maroc, le terme a toujours signifié “celle qui détient le savoir, la sagesse, le discernement”. Et les cheikhs comme les cheikhate ont toujours été considérés comme des experts maîtrisant différents arts et métiers, et même des savants dans le domaine religieux ! Dans l'encyclopédie Maâlamat al Maghrib, le passage dédié aux termes cheikh/cheikha a même été rédigé par M. Ahmed Toufiq, actuel ministre des Affaires islamiques !
Par ailleurs, les cheikhate sont aussi, au Maroc, des chanteuses de musique traditionnelle comme le Melhoun, la musique andalouse et la Aïta. Le terme complet est en fait cheikhatou al kalam ou la maîtresse de la parole. J'ai personnellement vécu dans le Maroc profond, à savoir le monde rural, et je peux vous dire que les cheikhate y ont toujours été très respectées. Quand une cheikha vient au douar, ce n'est pas seulement un évènement artistique, mais aussi culturel et social. Puisque non seulement elle apprend aux femmes les plaisirs du chant et de l'art de faire la fête, mais aussi, des recettes culinaires, la couture, la broderie, etc.


Peut-il y avoir un amalgame dans certains esprits ?

C'est un précédent historique qui a jeté le trouble dans les esprits. A Marrakech, pendant la période coloniale, le pacha Thami El Glaoui avait ouvert un bordel. Et dans une annexe de cette maison de passe, il avait installé des cheikhate. Du coup, dans l'esprit des gens qui venaient quérir des cheikhate pour leur savoir et/ou leur art, un amalgame s'est installé avec les prostituées. C'était propre à Marrakech, et propre à cette période. Ça ne s'est plus reproduit depuis, nulle part ailleurs au Maroc. Cet amalgame lamentable est aujourd'hui largement dépassé. Les cheikhate bénéficient des honneurs publics et des éloges des médias. Moi-même, j'ai rédigé en 1987 une série d'articles sur les cheikhate dans Al Ittihad Al Ichtiraki pour réaffirmer avec force qu'elles sont des artistes, qui méritent tout le respect du monde.

Que répondriez-vous à ceux qui considèrent le terme “cheikha” comme une insulte ?

Que c'est, au contraire, un terme extrêmement noble. Et que ceux qui veulent régler des comptes, qu'ils les règlent directement, et pas en jouant avec le lexique dialectal marocain, en lui tordant le cou pour lui faire dire des choses fausses. Je suis prêt à témoigner de tout cela devant un tribunal s'il le faut.

Le jeudi 8 janvier 2009, le mythique label algérien Saint-Crépain qui est à l'origine du succès de grands artistes de la musique raï (Cheb Khaled, Cheb Mami, Cheba Zahouania ...) sort sont premier album intitlé Paris-Oran et son titre  intitulé Milliard qui raconte l'histoire d'un pauvre homme amoureux qui n'arrive pas à entretenir et à combler de belles choses que son conjoint,  lui réclame. Et de ce fait, il se voit petit à petit le perdre à cause de son matérialisme.

http://idata.over-blog.com/1/50/59/42/albums/2268770009_1.jpg

http://img.over-blog.com/396x397/1/50/59/42/chanteurs/chanteur-2/36030_1343831843780_1470764214_30894225_6067764_n.jpg      

http://img.over-blog.com/300x300/1/50/59/42/album-Mario-Scolas----photos-du-Maroc/9131_100919523263074_100000350794206_20637_351979_n.jpg

Millénium est le titre de son deuxième album qui comporte 8 titres raï-medahatte plus un track surprise original, une version medahatte orientale : les deux  styles de musiques n'ont jamais coexisté dans l'histoire de la musique. Pour cet albumEl Houari Sghir reste fidèle à sa maison de disque Saint CrépainLes arrangement sont de CHOGARO, réputé dans le milieu du raï oranais. Notre raïman a  également travaillé avec le célèbre  parolier Sid Ahmed Tahari qui a également contribué avec des  artistes comme Kader JaponiEl Hindi, cheb Kadirou... 

40556_1394148021653_1470764214_31020703_2031237_n.jpg