Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Banjo

Banjo


Le Banjo est un instrument de musique à cordes pincées qui fut à l'origine introduit aux Etats Unis par des esclaves noirs. Ce fut au départ un instrument rudimentaire dont le corps était creux, sur lequel était tendue une peau. (source)

C'est en 1831 qu'un homme du nom de Joël Sweeney, né à Appoppomatose (Virginie) en 1883 fit une petite mais révolutionnaire transformation. Il ajouta aux 4 cordes plus hautes que les autres, à côté de la corde la plus basse et fixée au milieu du manche, une corde supplémentaire à la hauteur de la 5ème case, ce qui donna à l'instrument une sonorité particulière.

Le corps du banjo est composé d’une membrane de vélin tendue sur un cadre rond en bois. Le manche, long et étroit, est muni de frettes. Les cordes en métal, qui sont fixées à un cordier, passent sur un chevalet semblable à celui du violon et s’enroulent autour de chevilles vissées dans la tête. Le banjo compte généralement quatre cordes de longueur égale et une, plus courte, qui s’arrête à mi-manche, la chanterelle. Les quatre grandes cordes sont accordées en do, sol, si, ré, en partant du do situé une octave en dessous du do fondamental. La chanterelle, destinée à être jouée avec le pouce, est accordée en sol.

Seul instrument à cordes occidental comportant une membrane, le banjo est né en Afrique et a été introduit aux États-Unis au XVIIe siècle par les esclaves noirs. Les premiers banjos étaient dotés de quatre cordes en boyau. Le manche était dépourvu de frette, et la caisse était parfois creusée dans une calebasse.

À la fin du XIXe siècle, l’entrée du banjo dans les groupes de minstrels blancs (voir Ménestrel) entraîne l’adoption de la forme définitive à frettes et à cordes métalliques. Le banjo à cinq cordes est utilisé à la fois dans la musique folklorique et dans les orchestres de musique populaire bluegrass (voir Country, musique). Le banjo à quatre cordes, dont on joue avec un plectre, était très répandu vers 1900 dans les orchestres de variétés.

Banjo--1-.JPG

En Algérie, le banjo à 4 cordes est très utilisé dans la Musique populaire Algérienne, il a remplacé bizarement la kouitra depuis sa découverte par des musiciens Algérois. Au Maroc, il est l'instrument de prédilection dans la musique chleuh contemporaine, notamment par des groupes aussi populaires que Oudaden ou Izenzaren ou encore Imghrane, Ait Laman, Ait Elati, Bizenkad et bien d'autres...