Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Ana, j'en ai marre, Samir Loussif

Ana, j'en ai marre, Samir Loussif

 

Tout comme au Maroc ou en Algérie, les jeunes tunisiens et Samir Loussif en ont marre ! ....Le mezwed est le genre musical tunisien qui correspond le mieux à ce malaise social et politique, et c'est une des raisons pour lequel, il fut longtemps, interdit en Tunisie ! Si le phénomène de lutte contre la corruption politique s'exprime le mieux, c'est grâce à une jeunesse instruite et éduquée qui a été d'ailleurs été prônée par le gouvernement de transition démocratique du Président !

Avec un des taux les plus élevé d'analphabétisme du Monde, et en préférant valoriser le tourisme, plutôt que de valoriser l'enseignement et de donner des moyens décents aux écoles, le Royaume du Maroc ne tient pas trop à avoir une jeunesse éduquée par peur de révolte sociale !

Samir Loussif est un chanteur tunisien de variétés qui se spécialise dans la chanson populaire et le Mezzouad, instrument à vent qui ressemble assez à une cornemuse.

D’abord interdit de diffusion à la télévision tunisienne, Samir Loussif ne s’en préoccupe pas et remplit les salles de concert, faisant danser les foules. Forcées, les chaines tunisiennes finiront par l’inviter, prenant leur mal en patience afin de satisfaire les téléspectateurs dans leurs chaumières.

Samir Loussif est une voix généreuse et chaleureuse, dotée d’une sensibilité particulière et qui ressort immanquablement lorsqu’il interprète ses chansons aux paroles touchantes qui expriment tantôt la mélancolie, tantôt le bonheur dans une poésie qui lui est propre. « J'en ai marre », « Ya oumimti el ghalia », « Bent El Hay », « Ouicha », « Ech lazzani ala mor » ou encore « Aman Aman », « Zin Zidi fil » et « nidhik lilli ma ynam ellil » sont autant de titres qui démontrent tout le talent de cet artiste du Mezzouad qui se produit en compagnie d’une troupe de dix musiciens et une flopée de danseuses afin d’assurer des performances hautes en couleurs, pleines de charme et de gaieté et faire passer un moment unique de musique aux mélomanes du monde.

Une musique typiquement tunisienne et un charisme évident sont le secret de Samir Loussif pour une carrière hors du commun, parsemée de véritables joyaux de la chanson populaire tunisienne à l’instar du titre « Ya Mimti El Ghalia » qui chante l’exil d’un fils à l’étranger, loin de sa mère et de son pays. Ce titre est d’autant plus marquant que ses paroles touchent profondément tous les émigrés du monde qu’unit ce sentiment indomptable de solitude que seul le retour aux racines peut dompter

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/80/Coat_of_arms_of_Tunisia.svg/380px-Coat_of_arms_of_Tunisia.svg.png