Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Adieu Abbey Lincoln !

Adieu Abbey Lincoln !

http://img12.nnm.ru/3/2/4/4/1/480f9d93caf45701fa1b18bcbe4_prev.jpg

Le jazz américain a perdu l'une de ses dignes représentantes, la chanteuse Abbey Lincoln. Elle s'est éteinte à New York, à l'âge de 80 ans.

Abbey Lincoln  fut une chanteuse américaine connue dans les cabarets connue sous les noms d'artistes d'Anna Marie, Gaby Lee et Gaby Wooldridge qui s'est fait connaître au public en 1956. Elle était connue pour son phrasé, son émotion et son style sans concession. Elle est décédée samedi 14 août 2010 dans une maison de retraite de New York.

Native du Michigan où elle vécut dans un milieu rural, elle monte en Californie  en 1951 pour ensuite chanter dans plusieurs orchestres. Elle fréquente différents clubs à  Hawaï et  chante dans des clubs à Hollywood.

Elle apparaît en 1956 dans la comédie musicale The Girl Can’t Help It (La Blonde et moi), avec Jayne Mansfield, elle apparaissait dans le même fourreau pailleté que Marylin Monroe dans «Les Hommes préfère les blondes».

En 1957, le batteur Max Roach l'accompagne pour les disques qu'elle publie chez Riverside.

En 1959 elle s'était  produit dans des clubs londoniens puis part en tournée avec la comédie musicale Jamaica dont elle est la vedette principale.

En 1960, elle prêta sa voix à l'album "We Insist! Freedom Now Suite", jalon fondamental du jazz au service de la défense des droits civiques signé du fameux percussionniste Max Roach, dont elle fut ensuit l'épouse, de 1962 à 1970. 

En 1968, elle avait joué dans la comédie romantique "For Love of Ivy" où elle était au côté de Sidney Poitier.

Au cours des années 70, elle apparut dans de nombreuses émissions de télévision.

Elle avait trouvé un second souffle comme auteur de chansons dans les années 90.

Abbey Lincoln a travaillé avec Sonny Rollins, Miles Davis ou encore Stan Getz et a  enregistré quelque 20 albums, dont  le dernier "Abbey Sings Abbey", qui est sorti en 2007.

Entre brûlure et froidure, la voix immémoriale de cette grande artiste reste là, parmi nous, nous murmurant que le monde s'écroule autour, mais que le sourire demeure. Abbey a appris dans sa chair que "lorsqu'on veut danser, c'est à vous qu'il appartiendra de payer l'orchestre".

 

 

Discographie 

- Affair, 1956

- That's him, 1957

- It's magic, 1958

- Abbey is blue, 1959

- We Insist! - Freedom Now Suite, avec Max Roach, 1960

- Straight ahead, 1961

- Painted Lady, avec Archie Shepp, Blue Marge, 1980

- What Are You Doing The Rest Of Your Life, 1980

- Abbey Sings Billie, 1987

- The World Is Falling Down, 1990

- You Gotta Pay The Band, avec Stan Getz, 1991

- Devil's Got Your Tongue, 1992

- Talking to the sun, 1993, (1re édition 1983)

- Through The Years, avec le pianiste Bheki Mseleku, 1993

- When There is Love, avec Hank Jones, Verve, 1992

- A Turtle's Dream, Verve, 1994

- Who Used to Dance, Verve, 1996

- Wholly Earth, Emarcy, 1999

- Over the Years, Verve, 2000

- It's Me, Verve, 2003

- Abbey sings Abbey, Universal Music France, 2007

 

Voir aussi