Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
500 arrestations lors du Concert pour la tolérance à Agadir

500 arrestations lors du Concert pour la tolérance à Agadir

Faut-il vraiment parler de 4ème édition de ce non-évènement? Le Concert pour la tolérance qui se veut porteur de messages de paix, de solidarité et d’échange est parfaitement isolé en tant qu’événement, parce que ponctuel et en parfait retrait du cadre socio-culturel où il a été implanté. Rien en amont et rien en aval.
L’étape de promotion de l’événement musical, censé être unique en son genre, souffre, volontairement ou non, d’une insuffisance au niveau de la communication. Aucune conférence de presse pour lancer le concert, communiquer et répondre aux questions de la presse. Aucune interview des artistes programmés au concert n’a été tolérée malgré les demandes des journalistes. Aucune explication sur le retrait de l’artiste Diam’s de la programmation, ni sur la non-participation de Florent Pagny qui a raté son avion. La seule conférence de presse, donnée par l’artiste Amel Bent a viré à un amateurisme déconcertant. L’artiste annoncée à 15 heures, a fait attendre des journalistes et à la fin, elle change de lieu de la conférence de presse et, comble de l'indifférence, elle finit par planter son oreille à son portable au lieu de répondre aux questions des journalistes. Le concert pour la tolérance à Agadir
a démarré avec deux heures de retard, en attendant le comité officiel, composé du ministre du Tourisme, et ceux de  l’agriculture et de la pêche, un conseiller du Roi, de Rachida Dati et du wali, le concert a été encadré par un important dispositif sécuritaire.
http://2f.img.v4.skyrock.net/2f4/haifa-ange/pics/1865142011_small_1.jpg

Haïfa Wehbe huéee

80.000 spectateurs étaient venus applaudir les stars présentes. Annoncé comme la star arabe la plus attendue, la libanaise Hayfa Wahbi a pourtant été huée lors de ses interprétations. Pire encore, le ballet des arrestations pour ivresse, drogue, racket ou autres méfaits s’est poursuivi très tard dans la soirée. Selon des sources policières, quelque 500 individus ont terminé leur soirée dans les locaux de la police d'Agadir. Qui sont les réel talibans de la musique ou de la politique ?


Voir aussi