Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
24 septembre 2009, soirée thématique et présentation du livre ‘Les Morisques’ au Beursschouwburg, Bruxelles

24 septembre 2009, soirée thématique et présentation du livre ‘Les Morisques’ au Beursschouwburg, Bruxelles


Il y a 400 ans, les derniers musulmans européens autochtones étaient expulsés vers le Maroc. Après la chute de Grenade en 1492, la culture arabe et l’islam n’ont pas disparu aussitôt d’Europe, mais y ont survécu jusqu'au début du XVIIe siècle. Le 22 septembre 1609, le roi d’Espagne, Philippe II ordonne l’expulsion de la population musulmane. Après 900 ans de présence en Espagne (711-1610), ils sont embarqués sur des bateaux et exilés vers le Maroc. Là, ils fondèrent des villes telles que Rabat, Tétouan et Chefchaouen.

On raconte même que certains gardent toujours précieusement la clé de leur maison en Andalousie.

 


Les Morisques (de l'espagnol Morisco) convertis de force au catholicisme à la suite des édits de conversion de 1502 constituaient une minorité importante dans le Levant espagnol, la vallée de l'Èbre et l'Andalousie. Déportés, ils trouvent refuge principalement au Maroc (Rabat, Fès, Tétouan) mais aussi en France, en Italie, en Turquie. Des communautés émigrèrent en Syrie, à Istanbul et même un temps  en Toscane.


Récemment, Lucas Catherine a consacré un nouvel ouvrage à ces Morisques: Les Morisques : un nettoyage ethnique oublié en Andalousie. Voilà pourquoi la Maison des Cultures maroco-flamandes Daarkom et les éditions EPO organisent une soirée thématique au Beursschouwburg à Bruxelles, le jeudi 24 septembre 2009 à partir de 20h30.


Le professeur Abdel Azziz as Saud (Université de Tétouan) décortique le thème des Morisques. Ensuite, Ico Maly (Kif Kif) s’entretient avec Lucas Catherine à propos de la disparition de ce premier islam autochtone en Europe et des pollinisations croisées entre les Arabes et les Espagnols, que Daarkom se réjouit d'illustrer par un concert : la chanteuse de flamenco Amparo Cortés, Moufadhel Adhoum (oud), Azzedine Jazouli (percussion) et José Cortés (guitare) clôturent la soirée.


Dar al Ward assurent les tapas.

 

Voir aussi

 


rue des Princes 8,1000 Bruxelles

t +32 2 227 64 10

f +32 2 227 64 19

info@daarkom.be

http://www.daarkom.be/blog/fr/?p=277