Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Abdeslam Khachan - Message de condoléances et de compassion Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Abdeslam Khachan - Message de condoléances et de compassion Sa Majesté le Roi Mohammed VI

1206920434 9

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille de feu Abdeslam Khachan (né en 1920), ancien chef de l'Orchestre Royal, décédé à l'âge de 89 ans, dimanche à Rabat. Dans ce message, le Souverain souligne avoir appris avec une profonde affliction la triste nouvelle du décès de feu Abdeslam Khachan. En cette douloureuse circonstance, S.M. le Roi exprime à la famille du défunt et à travers elle à la grande famille des artistes, ses vives condoléances et sa sincère compassion, suite à la perte de l'un des pionniers de la musique marocaine, indique le message. Le défunt, connu pour son talent artistique, a enrichi le patrimoine musical national par ses oeuvres immortelles, ce qui lui a valu l'estime et la considération des admirateurs de l'art classique aux niveaux national et international, poursuit le message.

«Nous nous remémorons avec grande émotion les nobles qualités humaines du défunt, ainsi que son sens moral élevé», note le message, soulignant la Haute sollicitude dont le Souverain entoure les membres de la famille de feu Khachan et implorant Le Très Haut de leur accorder patience, réconfort et consolation.
S.M. le Roi implore Le Très-Haut d'entourer le défunt de Son infinie miséricorde et bénédiction, de l'avoir en Son vaste paradis parmi les vertueux, en rétribution de son apport artistique précieux à sa patrie. «Annonce la bonne nouvelle aux patients qui, lorsque malheur s'abat sur eux, disent nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons», véridique est la parole de Dieu.

 

Il avait succédé à  Ahmed El Bidaoui,  un tres grand artiste qui avait son style et a bien fait avancer le sens musical au Maroc. L'Orchestre Royal a été fondé en 1973, sous la direction du professeur Abdeslam Khachan. Cet orchestre portait le nom de l'orchestre symphonique affilié a la garde royale, je pense depuis les années 60.

Le 24 août 1973,  Feu Hassan II l'avait  nommé à la direction de l'orchestre et lui a donné le nom de l'orchestre royal.

 

Le regretté, qui avait présidé depuis 1973 l'Orchestre Royal, remporta le Prix d'honneur en clarinette en 1963 et une année plus tard, le Prix d'honneur en harmonie.

Les personnes présentes aux obsèques du défunt, qui s'est éteint ont mis en relief les qualités professionnelles et humaines du regretté.

Dans une déclaration à la MAP, le compositeur Larbi Al Kaoukabi a indiqué que feu Abdeslam Khachan, a consacré sa vie au service de l'art et de la patrie, ajoutant que le regretté ne ménageait aucun effort en compagnie des compositeurs, des paroliers et des chanteurs pour réaliser un morceau musical à chaque fête nationale.

De son côté, le compositeur Ahmed Alaoui a souligné que le défunt est une icône de la musique marocaine qui a apporté son soutien à plusieurs artistes, rappelant que feu Abdeslam Khachan est l'auteur de plusieurs œuvres.

Il avait  participé à plus de 50 festivals internationaux et à une centaine de cérémonies au Maroc, et a produit plus de 1.800 chansons.