Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Makhlouf, l’Andalou-kabyle

Makhlouf, l’Andalou-kabyle

Makhlouf Aberkane (né le 15 mai 1981 à Mekla en Grande-Kabylie), a baigné, dès son jeune âge, dans la musique, sous les encouragements d’une famille pratiquant cette discipline. L’absence de son père décédé à un jeune âge le pousse encore plus à chercher refuge dans la chanson. Il se met à l’écoute du patrimoine, apprend bien des classiques avant d’oser composer ses premiers titres.
Son passage dans un conservatoire de musique andalouse lui permet d’avoir les bases nécessaires et appropriées pour perfectionner son art et se forger son propre univers. Et ce n’est pas un hasard s’il parvient à séduire beaucoup de gens, surtout les jeunes, avec de belles compositions qui traitent de l’amour, de la jeunesse et de la vie, interprétées dans un style, le hawzi, qui exige de grandes capacités vocales. Les quatre albums qui forment son répertoire contiennent de nombreux succès, en langage mixte (kabyle et français), comme Amek Akmetsugh (comment veux-tu que je t’oublie), Vghighkem (je te veux), Impossible et Lwaldine (hommage aux parents).
En 2008, il a été remarqué en France lors de deux concerts à Saint-Etienne et à Paris.
A Paris, L'Institut du Monde Arabe a organisé le 21 juin 2009, un concert sur son parvis ayant pour thème le "Dialogue des Cultures"  où Makhlouf Aberkane à participé avec d'autres artistes, Miana (Egypte), le chanteur de raï marocain  Younes Elguezouli  et Slim Ghanouchi (Tunisie).
Source