Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Le Thé à la menthe en musique

Le Thé à la menthe en musique


Paroles Thé à la menthe - La Caution

Jeune, j'ai le souvenir d'une madame Nicole,
Instite qui pensait qu'un bougnoul n'était pas fait pour l'école.
Je portais un velours troué des bottes rouges en plastique
Une cagoule en laine, un chandail ou des plaies de basket.
Le coiffeur n'savait même pas encore que j'existais
Mais sois sûr que le premier qui nous a vu s'est désisté
Pourtant jeune et innocent la morve au nez sans kleenex.
On squatte le bac à sable avec nos srab'' et nos idées,
Afin de faire du vandalisme même sans le savoir.
Nos parents n'ont pas, donc on erre sans avoir.
D'après nos voisins de gros racistes, je l'précise
Nous étions mal élevés, leur berger allemand mieux dressé
Moi j'y crois pas, d'ailleurs j'y ai jamais cru
Car parental est le seul amour que j'ai jamais eu.
Donc pour pas se vénere : ce qui met a l'amande
Les vertus du nahane donc du thé à la menthe.


Refrain instrumental

Première époque bidonville ambiance clandestine
Dans un bar à Barbes : thé a la menthe, couscous, et tajine à la carte.
Plus de scopitone pour Mouloud et Saïd, Abdallah.
Avec un sale accent, pas de salamalek me dit Hassan l'athlete
Originaire d'Algerie d'Hollywood à Tamanrasset.
Plus de thé a la menthe juste des palabres amères.
Comme un malade mental j'ai mal a la tête je cavale en Stan Smith's,
Adidas jean 501 ça va j'm'en tape Ici c'est v'la l'attentat.
Pour quelques douze de plus y a des carnages dans l'air.
Cette France me désintègre. On classe l'arabe comme un barbare bancal
Nique la culture du barbecue, du steack et des fast foods
Au bled c'est la djellaba et les chandails d'Oujda à Casablanca.
C'est banal en bas de la tèss' et je m'emmerde et je pèse que dalle
Ca se balafre en bas de mon hall ma peine et ma joie se confondent
Et c'est tout ce qui reste. . . de notre héritage culturel

Refrain instrumental

Une adolescence Nastase et 501
Pento cassette de funk et le daron en 505.
Mais vint le mot problème avec un grand P
Face auquel tout le monde a tremblé ou trempé.
Apres l'innocence le pessimisme s'est ancré
Devant l'incandescence le droit chemin s'est cambré
Je lui ai tendu la main et le bonheur m'a crampé
Genre seul l'argent et l'honneur peut me rendre vrai
Mais ici on peut t'accuser de choses que si t'avais tu te pendrais
Il leur faut un arabe un noir ce que tu veux, bref du concret
On a eu la chance de jamais se prendre au sérieux
Cotoyer le vide sans jamais faire le saut périlleux
Modelant notre vie loin du saut de l'ange
A l'école nous vautours contre l'Albatros de Baudelaire
On s'est retrouvé dans le rap contre toutes réelles attentes
La recette Sampler stylo et thé a la menthe. . .

Refrain instrumental

26944_114408278585562_100000491724128_210653_763685_n.jpg

La Caution est un groupe à part. Forts d'une identité sonore évidente, les deux frères Hi-Tekk et Nikkfurie, originaires de Noisy-Le-Sec (93), se sont forgé une solide réputation au fil des nombreux concerts et projets auxquels ils ont participé depuis 1996, et, évidemment, suite à la sortie de leur premier opus en mai 2001 (Asphalte Hurlante), qui les a littéralement imposés comme lun des groupes les plus charismatiques et atypiques du Hip-Hop français.

Les deux MCs de La Caution ont leur propre vision de l'écriture et de la musique. Leurs paroles, qui se veulent "métaphores de l'urbanisme", ont su séduire les amateurs de finesse et de performance, et, sur le plan des compositions, Nikkfurie est reconnu pour son goût intarissable de linnovation.

Cest ainsi que fin 2004, La Caution va défrayer la chronique quand la version instrumentale de "Thé à la menthe", titre de leur 2ème album encore inédit, est plébiscitée par Steven Soderbergh sur le film Oceans 12 avec sa pléthore de stars !

La Caution ne sarrêtera pas là et travaillera sur Sheitan le 1er long métrage de Kim Chapiron (du collectif Kourtrajmé dont La Caution fait partie) qui devrait voir le jour en salle en février 2006. Ces 2 films comportent les premières oeuvres à avoir filtré de ce 2ème album tant attendu par les initiés. Un double album bi-intitulé : "Peines de Maures" / "Arc-en-ciel pour Daltoniens". Peines de Maures... Le titre est sans équivoque et synonyme dun contenu assurément introspectif où les 2 frères décrivent, tantôt de manière crue et de manière ironique ("Thé à la menthe" et autres "Chômage, voitures, nuits blanches"), tantôt de manière élargie et profonde ("Peines de Maures"), leur rapport avec cette société. Cet opus reflète toute la spontanéité artistique de La Caution, les flows sont multiples et les productions oscillent entre la profondeur d'un Monde libre, d'un "Bancs de Poisons" et l'énergie "dancefloor" des hits "Pilotes automatiques", "Ligne de Mire" et "Boîte de Macs" avec China.

Arc-en-ciel pour Daltoniens. L'image est forte et caractérise l'aspect multi-lectures, voire multi-interprétations des morceaux de La Caution. Les 2 MCs se plaisent à dire qu'"Arc-en-ciel pour Daltoniens" est en quelque sorte une métaphore artistique de "Peines de Maures", la méthode est la même mais la largeur du champ artistique s'étoffe. "Comme un Sampler" et "Dernier Train" sont de véritables blockbusters électro, "Livre de vie" et "Antimuse" sont agrémentés de sonorités rock se mariant parfaitement avec la griffe de Nikkfurie qui explore également un côté pop dopée à lironie ("Faut-il ?") où matérialisant un panorama sombre des rapports humains sur "Personne Fusible" avec Mai Lan, et quand "Code Barre" vient rendre hommage à Run DMC avec son énormissime rythmique, on se dit que la boucle est bouclée avant de tomber sur lovni mélodique quest "Poltergheist" !

Ces influences musicales diverses procurent à La Caution une manière de régénérer son Hip-Hop, au point de tirer toute la richesse de sa spontanéité et les fruits de son inventivité. Ce double album montrera, à coup sûr, encore une fois que La Caution représente, de par la maturité et l'identité de sa musique, un des groupes les plus intéressants de la scène française actuelle, toutes musiques confondues.


Armed with an obviously unique musical identity, the two brothers HI-TEKK & NIKKFURIE from Noisy-Le-Sec (Paris suburbs), made a solid reputation for themselves by relentlessly touring and taking part in numerous albums, projects, mixtapes and movie soundtracks since 1996.

After a first hit with LES RUES ELECTRIQUES EP (1999), La Caution will confirm the basis of a unique style combining electronic and energetic sounds with forceful and original lyrics with the first ground breaking LP ASPHALTE HURLANTE, a classic album imposing them as one of the most atypical, innovative and charismatic band in the French Hip Hop scene. La Cautions MC’s share a very own vision of prose and harmony. Their lyrics, willing to be urban allegories, have appealed to listeners who fancy sharp and outstanding writings. For the beats, NIKKFURIE is known for his everlasting fondness for novelty.

After two projects in collaboration with CHATEAU FLIGHT for the CRASH TEST EP (June 2002), then with L’ARMEE DES DOUZE with TTC and SAPHIR LE JOAILLIER for CADAVRE EXQUIS (November 2002), La Caution will dominate the music conversations at the end of 2004 with the instrumental version of THE A LA MENTHE (the infamous laser dance song) chosen by Steven Soderbergh to illustrate the famous laser scene of OCEAN’S TWELVE. La Caution’s ties with the movies industry were then tightened with their collaboration to Kim Chapiron’s first movie, SHEITAN, starring Vincent Cassel, on theatres on February 1st 2006.

La Caution’s eagerly awaited second album, PEINES DE MAURES - ARC-EN-CIEL POUR DALTONIENS was finally out on October 17th 2005. And they immediately proved their new opus was worth the wait: a double-album with no less than 31 tracks. Every tune sounds like a thorough depiction. Words seem to flow endlessly, emphasized by beats that fit them smoothly, sounding sometimes light-hearted and energetic, sometimes dark and moody, but always bouncy and intense. Once the listener discovers the luxury of the technical gifts of the 2 MCs and the depth and endless variety of beats, the so-called language barrier doesn't matter any more and the quality of the music speaks for itself.

The various musical influences give to La Caution a way to regenerate the richness of Hip Hop with all its spontaneity and the fruits of its inventiveness. The diverse projects since the beginnings of the band shows definitely and once more that La Caution represents, thanks to the maturity and the identity of its sounds, one of the most interesting band taking all kind of music together in the French scene.

DISCOGRAPHY
1999: Les Rues Electriques EP
2001: Asphalte Hurlante LP
2002: Asphalte Hurlante Ultimate Edition LP
2002: Château Flight + La Caution = Crash Test EP
2002: TTC + Saphir Le Joaillier + La Caution = Cadavre Exquis LP
2005: Peines de Maures / Arc en Ciel pour Daltoniens EP (double album)
2006: Peines de Maures / Arc en Ciel pour Daltoniens EP (instrumental version)
2006: Quinte Flush Royale – Les Cautionneurs
2006: Des Gens Revisitent La Caution/La Caution Rend Visite Aux Gens (Remix album + DVD)
2007: Thé à la Menthe EP

 

Si tu as froid, le thé te réchauffera. Si tu a chaud, ça te détendra. Si tu es depressif, ça te réconfortera. Si tu es excité, ça te calmera. William Gladstone

 

Le thé à la menthe ou "Atay" est est une tradition que les maghrébins et surtout les marocains perpétuent génération après génération et la tradition marocaine veut que ce soit l'invité qui fait le thé, signe de bienvenue. Et ce sont les hommes qui sont censés faire le meilleur thé. Le thé à la menthe (en arabe : شاي بالنعناع (chāï bil n'anā), ou plus communément أتاي (atāï) en berbère et en darija) est la boisson traditionnelle des pays du Maghreb.Le thé utilisé est exclusivement du thé vert, en général du Gunpowder, réputé pour sa fraîcheur et ses vertus désaltérantes, accompagnée de beaucoup de sucre. Diffusé dans tout le Maghreb, il est servi très chaud. Il n'est pas seulement bu lors des repas, mais tout au long de la journée.

Geste d'hospitalité typiquement masculin

Le service du thé à la menthe est un rituel et est le symbole de l'hospitalité. Cette boisson accompagne tous les instants de la vie au Maroc. Sa préparation est soumise à de nombreux rituels, pour arriver à retrouver le goût authentique de cette boisson. le plus humble des montagnards vous en offrira toujours un verre.

À la différence de la cuisine, faite par les femmes, le thé est traditionnellement affaire d'homme : préparé par le chef de famille, il est servi à l'invité, et ne se refuse pas. On prête au breuvage un grand nombre de vertus, notamment toniques et digestives.

Deux théières sont préparées en même temps : l'officiant dépose dans chacune une grosse pincée de thé vert, qu'il rince rapidement à l'eau bouillante pour lui enlever son amertume. Une poignée de feuilles de menthe verte fraîche et un gros morceau de pain de sucre sont ensuite introduits dans chaque théière, et recouverts d'eau bouillante. Après quelques minutes d'infusion, le préposé au thé remue le mélange et le goûte, rajoute éventuellement quelques feuilles de menthe ou un peu de sucre. Il sert ensuite le thé à l'aide des deux théières, en le versant de très haut dans de petits verres, qu'il apporte posés sur un plateau de métal finement ciselé. Trois infusions successives sont servies, de plus en plus sucrées, et après la dernière, il est poli pour l'invité de donner le signal du départ.

 

Préparation

Sa préparation et son goût varient en fonction des régions et des pays du Maghreb. Il est, ainsi, plus sucré dans le nord que dans le sud du Maroc. Dans certaines régions de Tunisie, on y ajoute quelques pignons de pin. La menthe est normalement la nanah (la menthe nana, commune en Afrique du Nord). Par ailleurs, notamment en hiver quand la menthe est rare, il arrive que l'on remplace la menthe par des feuilles d'absinthe (chiba ou ch'hiba en darija maghrébin), qui donnent au thé une amertume très prononcée.

Toutefois, la recette la plus courante est celle-ci

  • Verser un peu d’eau dans la théière afin de la chauffer un peu.
  • Rincer la menthe, couper la partie inférieur des tiges.
  • Vider la théière, ajouter le thé vert, rincer brièvement le thé avec un peu d’eau bouillante 10 secondes, jeter l’eau.
  • Tordre les tiges de menthe pour exalter leur arôme ou les couper.
  • Rajouter la menthe dans la théière en petit paquet.
  • Ajouter le sucre, l’eau bouillante, laisser infuser 3 min pas plus car le thé deviendrai amer.
  • A l’aide d’une longue cuillère mélanger le contenu de la théière.
  • Servir tout de suite, se boit très chaud.

Dans le désert, la préparation du thé se fait à l'aide de petites théières en métal émaillé, que l'on pose directement sur le feu, remplies de thé, d'eau et de sucre. Comme au Maroc, trois thés successifs sont servis : les Touaregs disent que le premier est fort comme la vie, le second bon comme l'amour, le dernier doux comme la mort.


La préparation du thé a la menthe est prise très au sérieux et si on a un spécialiste dans « l'assemblée » c'est toujours devant lui qu'on dépose le service a thé et c'est un honneur pour lui de préparer le thé. Cela signifie qu'on reconnaît son « talent » et on dégustera le thé qu'il aura prépare en appréciant le dosage.

Les vrais spécialistes ne le préparent jamais en quelques minutes mais plutôt tranquillement tout en discutant. On prend son temps, on laisse le thé infuser, on vide l'eau, on recommence. Quelque fois on referme la théière après avoir ajoute un énième morceau de sucre et on continue à discuter quelques minutes avant de commencer à verser le thé. Si on trouve qu'il n'est pas encore a point, on transvase de nouveau le thé dans la théière et c'est reparti pour un tour. L'art dans tout ça, c'est que malgré tout quand le thé arrive enfin dans notre verre, il est toujours aussi chaud !

Savez vous a quoi on reconnaît un thé réussi comme ça juste en le regardant ? A la mousse qui se forme à la surface du thé. On appelle ça « le turban ». Plus il y en a et plus le thé est réussi. L'autre tour de main c'est quand cette mousse reste pendant qu'on boit notre thé et quand le verre est vide, seule subsiste ce turban dans le fond du verre.

Histoire du thé à la menthe

Quoi qu'il soit aujourd'hui devenu un élément central de la vie sociale Maghrebine, le thé à la menthe est, en fait, historiquement assez récent. Nombreux sont ceux qui pensent qu'il trouve son origine dans la volonté qu'ont eut les Britanniques de trouver, au XIXe siècle, de nouveaux marchés pour le thé, dont ils avaient développé la culture dans leur empire des colonies des Indes. La fermeture des marchés slaves après la Guerre de Crimée avait en effet entrainé une grave crise de débouché. Cela les conduisit à chercher de nouveaux marchés pour leur produit, dont, en particulier, le Maghreb. Les Maghrebins se sont rapidement emparé du breuvage infusé et ont ajouté aux infusions de menthe ou d'absinthe mais on peut aussi mettre dans les verres des branches de thym, ou de romarin. Ainsi serait né une nouvelle boisson : le thé à la menthe

 

Tiiwtiiw feat Saad & Rédouane la Déglingue - Bruxaghreb