Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
La musique soul

La musique soul



"Si, si, je suis une sorte de croisement entre le gospel, cette manière noire américaine de chanter le Sauveur, et le rhythm'n'blues, ce fils bâtard du jazz et du blues, ce père détourné du rock." (source).


Style musical dérivé du jazz, du gospel, du blues et du rhythm and blues la Soul est apparue aux États-Unis dans les années 1950 et popularisé essentiellement par les Noirs américains dans un contexte politico-culturel marqué par la ségrégation. Le mot soul signifiant « âme » en anglais, la musique soul évoque, l'âme de tout un peuple se référant à la communauté afro-américaine - ses aspirations et revendications sociales et ses spécificités musicales, dont James Brown apparaissait comme le porte-parole le plus incisif - I'm Black and I'm Proud of It (« je suis Noir et fier de l'être ») - affirme-t-il notamment dans l'une de ses chansons. Cette musique puise ses racines dans le jazz et dans le gospel et les negro-spirituals pratiqués dans les églises du sud des États-Unis. L'élément fédérateur de cette catégorie, c'est la voix, l'émotion, une pincée de funk et surtout, de grandes doses de passion soul. Cette musique est directement issue du rhythm and blues et préfigure l'avènement d'un mouvement contestataire. Dès ses premières années la soul est une réaction de la jeunesse noire face à la communauté blanche, férue de jazz et de rock and roll et au puritanisme ambiant. Elle tente une fusion de l'âme et de la danse au moyen d'une base rythmique omniprésente et très soutenue et d'une basse et batterie, d'autres instruments de musique pouvant également assumer cette fonction. La thématique de l'amour déclinée sous les aspects les plus ouvertement impudiques, jugée scandaleuse par la frange la plus conservatrice de la société des Etats-Unis.

Un peu plus tard, le rap sample les standards des années 1960 et 70 contribuera à une nouvelle popularité du genre musical. Certains groupes iront plus loin et fusionneront soul et rap pour donner naissance au new jack swing, devenu R&B/Hip-Hop, puis enfin au nu soul dans la seconde partie des années 1990 (fusion d'instrumentations organiques mais typées hip-hop et de textes et vocalises toujours dans l'esprit soul). À la fin des années 1970 et au début des années 80, de nouveaux artistes rendront populaire le genre musical, à l'image de Michael Jackson avec Off the Wall, Barry White ou encore Luther Vandross.

 

 

Aujourd'hui, il existe une forme plus moderne de soul : la soul pop (ou pop soul). Les artistes soul pop ne sont pour l'instant pas très nombreux et se limitent à Duffy, Amy Winehouse et Christina Aguilera. Cette dernière avait sorti un premier album dans un style teen pop et bubblegum pop, un second assez soul pop avec des influences rock, R'n'B et hip-hop, et un troisième (son dernier en date) totalement soul pop des années 1940-50-60. Cependant, la chanteuse souhaite, pour son prochain album, s'éloigner de son style soul pop pour aller vers un style orienté davantage vers l'Electro-pop.


Aretha Franklin "The Lady of Soul"

Aretha Franklin (née le 25 mars 1942), fille du révérend Franklin, l'un des plus célèbres Pasteurs Baptistes des Etats-Unis commence à chanter en solo la Gospel Music à l'âge de douze ans en fréquentant Mahalia Jackson et Clara Ward. Elle enregistre de 56 à 60 ses premiers titres gospel pour Cheker, JVD et Chess, puis encouragée par Sam Cooke de 60 à 66 pour CBS. Aretha Franklin gagna le surnom de « The Lady of Soul », étant devenue par la même occasion une artiste internationalement reconnue en devenant un symbole de fierté pour la communauté noire de son pays. Franklin a dit de cette période, « quand je suis allé chez Atlantic Records, ils m'ont juste assise près du piano et les tubes ont commencé à naître. » Après des années 1970 en demi-teinte, elle quitte cette maison de disque pour Arista en 1980. Elle continue à avoir un grand succès durant cette décennie, surtout aux États-Unis mais on lui reproche des disques trop fabriqués selon des formules passe-partout. Ses deux disques réalisés par Luther Vandross en 1982 Jump to it et l'année suivante obtiennent un immense succès ainsi que son duo de 1986 avec George Michael Get it rightI knew you were waitin' for me.


 

 

Elle revient sur le devant de la scène en 1998 avec A rose is still a rose, un album hip-hop, grand succès lui aussi.



Voir aussi