Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Riadh Fehri - une musique qui brise les frontières!

Riadh Fehri - une musique qui brise les frontières!

 

Sa passion pour la musique arabe remonte à longtemps, Riadh Fehri a été un peu partout pour s'imprégner des  autres cultures musicales et en particulier en Andalousie pour paraitre enfin en public avec un style à lui.

On l'a découvert en 2005 avec « Le Minaret et la tour » une petite merveille qui réunit des artistes de différentes nationalités et qui ont tous un point commun : l'amour de la musique.  Ce métissage musical fait de  son premier spectacle un vrai succès, Riadh Fehri l'a bien compris et il en a fait très vite son point fort, il présente donc d'autres spectacles aussi réussis que le premier : Kantara, Awtar Tonik, Vent 440...

RIADH-FEHRI-060709-IN.jpg


Il a fait la clôture du Festival de Carthage 2009 avec « Tapis rouge » lundi 17 août  avec la participation de l' Orchestre symphonique de Vienne, sans oublier le chouchou de tous ses concerts Pedro Eustache et sa touche d'originalité. On le trouve également au Festival International de Hammamet le vendredi 17 juillet 2009.


Un vrai régal!


Sources

MoSaïque FM  K-B-Y

 

Natif des sixties, à la Médina au cœur de Tunis, apaisé par des airs de Malouf que lui murmurait tendrement sa grand-mère, tantôt pour le bercer tantôt pour lénifier son tempérament, Riadh découvrit aussitôt sa ferveur pour la musique. A 13 ans, il partit à la conquête du luth ; dont il fait la connaissance par hasard grâce à son frère aîné et fut depuis passionnés par les grands : Zakaria Ahmed, Mohamed Abdel Wahab, Oum Kalthoum,...

Il a obtenu le Diplôme en Italie au conservatoire de Perugia, puis le Diplôme National de Musique Arabe à Tunis .Il a eu pour professeurs Dr Salah El Mehdi, Mr Kamel Bouraoui, Mr Khaled Sdiri , Mr Rachid Sellami et Mr Zouhair Bel Heni.

En 1990, Il fonda Le Conservatoire de Musique de Sidi Bou Said où il sut entretenir une relation très étroite entre l'enseignement et la création.

Ce qui est fascinant chez Riadh Fehri, c'est son incroyable flair, il sait détecter le beau et le merveilleux dans tout ce qui l'entoure. Un timbre de voix exceptionnel ou une note imprévue suffisent pour qu'il plonge corps et âme dans une grande aventure.

Son amour pour la musique l'a au fait entraîné dans des endroits difficiles d'accès, ainsi, il a pratiqué la musicothérapie à l'hôpital psychiatrique Razi sans oublier l'idée généreuse qu'il a eu de créer des conservatoires de musique dans les centres de rééducation des mineurs.


Son rêve était donc de faire écouter à son public une musique qui émane de son âme passionnée, ce rêve qu'il a depuis peu commencé à concrétiser.

Il a représenté La Tunisie dans plusieurs manifestations mondiales de Musique.

L'année 2005 fût l'année de sa consécration et sa maturité, son spectacle


"LE MINARET & LA TOUR" vit le jour. Lors d'un voyage en Espagne à la vue d'une Mosquée en face d' Alhambra, il y a eu un déclic suivi de compositions d'une musique sans nationalité définie et qui refuse d'en avoir, une musique qui brise l'espace et le temps car elle émane d'un coeur assoiffé d'amour et de paix, sa beauté réside dans cette manière de brasser les cultures.


Sa création "KANTARA" en est la meilleure illustration.

 

Born in 1963 in the heart of the Medina of Tunis, Riadh was brought up to music by the Malouf tunes his grand mother used to whisper either to lull or to calm him down . Riadh discovered his flame for music very soon. Aged 13, he conquered the luth he first got acquainted to it by chance thanks to his eldest brother. Ever since that time, he got really into it with passion and became dedicated admirer of the greatest figures like: Zakaria Ahmed, Mohamed Abdelwaheb, and Om Kalthoum... He first got his degree in Italy at Perugia Conservatory then the National Diploma of Arab Music in Tunis. He was taught by great teachers like Doctor Salah El Mehdi ,Kamel Bouraoui, khaled Sdiri Rachid Sellami et Mr Zouhair Bel Heni . In 1990, he founded the Music Conservatory of Sidi Bou Said and managed to reconcile very subtlety between teaching and creation. What's most fascinating about Riadh Fehri is his incredible gift for detecting beauty and marvels all around him. A special voice tone or a mere note is enough to lead his soul and body to embrace a great adventure. His love for music took him sometimes to difficult paths. Hence, he practiced music therapy at the Razi psychiatric hospital and created conservatories within education centers dedicated. His dream was then to make his public hear the music that stems from his passionate soul. Gradually, he made his dream come true. He happened to be Tunisia's ambassador at several world music concerts. The year 2005 showed the apex of his career and maturity with the show entitled "The Minaret & the Tower" Once on a trip to Spain, he saw a mosque facing the Alhambra. That was the click for a whole series of music compositions that claim themselves without boundaries and without nationality. Indeed, Riadh's music is the one that goes beyond time and space; it fosters love and peace and derives her beauty from a genuine blend of cultures. As such, his last creation "Kantara" is the best illustration. In July 25th 2006 Riadh brought in the Symphonic Orchestra of Vienna to the International Carthage Music Festival of Tunisia to perform its repertoire. Confirmed international artists like Brennan GILMORE "guitare and mandoline" Pedro EUSTACHE "flute" Ann Marie CALHOUN "violin" Thomas ROSENKRANZ "piano" and Zack Blater "double bass" participated in this project "Vents 440" in Carthage.