Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Allah akbar

Allah akbar

 

Allah akbar

  • (arabe : الله أَكْبَر) signifie « Dieu est (Le) plus grand ». La prononciation exacte est Allahou akbar.

Cette formule s'appelle le takbîr en arabe (تكبير). Cette phrase est employée par les musulmans arabophones dans de nombreuses circonstances. En islam, la phrase fait partie de l'appel à la prière (adhân).

  • Dieu le veut ! est un cri de ralliement des croisés lancé avant le combat contre les troupes musulmanes. Il fut utilisé dès la première croisade. Il constitue le motto de l'ordre du Saint-Sépulcre, chevaliers catholiques. Il est l'équivalent du Allah Akbar des musulmans, cri poussé avant une bataille. Le terme Inch Allah, traduction littérale de si Dieu veut, n'est jamais utilisé dans des circonstances belliqueuses et a un tout autre usage.

Le muezzin appelle 5 fois par jour les fidèles par haut parleur interposé.

  • Al Fajr, la prière de l'aurore, correspond au moment où il devient possible de distinguer un fil blanc d'un fil noir.
  • Ad Dohr, correspond au moment ou le soleil est au zénith (ou quand l'ombre du corps est 4 fois plus grande que le pied)
  • Al Asr, lorsque le soleil est à mi course entre le zénith et le coucher (ou quand l'ombre du corps est 10 fois plus grande que le pied)
  • Al Maghrib, au moment du coucher du soleil
  • Al Ichaa, au moment ou la nuit devient noire

L'horaire officiel des prières est publié dans la presse.

Ces prières, à l'exception de la prière de midi le vendredi qui doit être récitée dans une mosquée, peuvent être dites n'importe où. Le musulman établi un espace séparé du monde extérieur et de ses "impuretés" : c'est le rôle du tapis de prière (la lebda).

Avant la prière, le fidèle doit se purifier. Le visage, les oreilles, la bouche, mains et pieds doivent être lavés à l'eau. Si l'eau manque, le coran a prévu la purification symbolique par le sable. Cette obligation explique la présence des fontaines et puits dans les mosquée.

 

Le Progrès, photographie de Janus Bifron pour Novopress Lyon

 
photo 75571711 1
Biliographie
  • Constance E. Padwick: Muslim devotions. Oxford 1996. S. 29-36
  • Wolfdietrich Fischer: Grammatik des klassischen Arabisch. Otto Harrassowitz, Wiesbaden 1972. § 125 c)
  • Hans Wehr: Der arabische Elativ (Akademie der Wissenschaften und der Literatur in Mainz. Anhandlungen der Geistes- und Socialwissenschaftl. Klasse, 1952, Nr. 7. Wiesbaden 1953
  • The Encyclopaedia of Islam. New Edition. Leiden, Brill. Bd. 10, S.119.
  • al-mausūʿa al-fiqhiyya. (Enzyklopädie des islamischen Rechts). Kuwait 2002. Bd.13, 206ff