Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Le décor dans le théâtre belge

Le décor dans le théâtre belge

Le décor au théâtre ou dans un film désigne le lieu et l'environnement dans lesquels se passe l'action. Ensemble des éléments de la scène, de l'espace, de la décoration et des accessoires qui servent de cadre à une représentation théâtrale, comprenant des moyens à la fois techniques et artistiques mis en œuvre pour représenter ou évoquer le lieu où se déroule l'action. Les décors ont évolué au fil des siècles en fonction d'une part des améliorations techniques et, d'autre part, des modifications apportées à l'architecture des théâtres.

Le décor dans le théâtre belge reflète deux tendances opposées : la première découle du constructivisme germanique et rejoint, sous l'influence néerlandaise, les traditions du théâtre britannique ; la seconde subit la variété des styles de l'École de Paris.

Le théâtre belge francophone n'échappe pas à la dispersion. Mais à défaut de solidité, on y trouve peut-être plus de fantaisie ; et dans cette fantaisie, on trouvera non seulement l'influence de l'école de Paris, mais aussi l'avant-garde américaine, et même le surréalisme. Herman Teirlinck a formé à l'abbaye de la Cambre la plupart des décorateurs français d'une époque, et notamment Charlie Godefroid, dont les réalisations témoignent toujours de virilité.

  • Serge Creuz : En 1946, il devient membre de La Jeune Peinture Belge. Plus tard, il est l'élève de Joris Minne à La Cambre dans l'Atelier de gravure et illustration du livre dont il reprendra la charge en 1962 avant de diriger l'Atelier de scénographie (décors et costumes de théâtre) de 1965 à 1989.
  • Albert Saverys
  • Pierre Caille, céramiste
  • Manuel Gomez