Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
L'Institut de Musique Arabe

L'Institut de Musique Arabe

 

L'idée de la fondation d'un institut pour la musique arabe a été développée en 1914, en cherchant à protéger le patrimoine musical arabe. Mostapha bey Réda a marqué le début et a inauguré le premier club pour accueillir les conférences de musique arabe qui souffrait à ce temps-ci de négligence et du recul. Cependant lors de la conférence générale de 1921, le gouvernement a concédé un terrain pour la construction de l'institut. Un an plus tard, le roi Fouad a inauguré « l'institut royal de musique arabe » qui a été chargé de mettre en évidence ce patrimoine, d'enseigner les théories et les notes de musique arabe et d'interpréter les différents chefs d'œuvre de cette musique. Des grands musiciens comme Mohamed Abdel Wahab et Abdel Halim Noueira (décédé en 1985) ont été diplômés de l'institut. 


En 1932, la première conférence régionale de musique arabe a eu lieu et a regroupé les musiciens du monde arabe et de musique orientale. De fait, la musique arabe a vu quelques évolutions. 

En 2001 et conformément aux instructions du ministre de culture, l'institut est devenu un monument historique associé au centre culturel national (l'opéra du Caire) qui a décidé de le restaurer. Cette opération a duré un an et demi durant laquelle le bâtiment a retrouvé son apparence splendide originale. Par ailleurs, des nouveaux systèmes modernes d'éclairage et de son ont été intégrés et la scène a été équipée par des moyens techniques particuliers. Un bâtiment annexé a été construit pour abriter les bureaux de l'administration. Pourtant, l'aménagement des musées de Mohamed Abdel Wahab et d'instruments musicaux étaient les événements les plus importants. 



L'institut de musique arabe inclut les sections suivantes: 

Le théâtre de l'institut: Après avoir été restauré et équipé de haute technologie, le théâtre s'est apprêté pour accueillir les grands concerts de musique arabe. 

  • La médiathèque musicale: Elle regroupe certains anciens livres et inscriptions rares qui concernent la musique. Elle contient aussi bien les enregistrements musicaux des chanteurs et musiciens arabes et égyptiens. 

  • Le musée de Mohamed Abdel Wahab: Ce musée est consacré à mettre en évidence la vie d'un des grands musiciens égyptiens. Il est divisé en plusieurs salles. La salle de souvenirs contient deux parties. La première met en lumière l'enfance et le début artistique de ce musicien ainsi que ses relations avec les écrivains et ses collègues et les prix qui a reçu durant sa longue carrière. La deuxième partie expose sa chambre à coucher, son bureau et ses meubles préférés.

  • La salle de cinéma renferme ses films qui sont projetés sur des écrans spéciaux pour améliorer leurs qualités. La salle audiovisuelle contient un archive complet de ses œuvres, sa vie et ses relations avec les chefs d'état et le public. Un écran tactile facilite l'accès à ces films. 

  • Le musée d'instruments musicaux: Ce musée renferme un ensemble d'anciens instruments musicaux rares qui y ont été retrouvés et qui ont été rénovés soigneusement. Les salles de ce musée sont reparties selon les genres d'instruments. Par exemple, il y a une salle pour les instruments à cordes, une autre pour les instruments à vent, une troisième pour les instruments à percussion, ... etc, avec des explications pour chaque instrument. Parmi les instruments rares, le musée expose un piano à claviers supplémentaires pour jouer des musiques orientales. Ainsi, le musée regroupe l'instrument de Koto japonais, celui de Sitar indien et de Santur turque.

Sources