Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
« Ya Krim El Kourama »

« Ya Krim El Kourama »

« Ya Krim El Kourama », connue dans le chaâbi algérien sous le nom « El Ferradjia », a une relation particulière avec Kénadsa.ce poème lyrique se décline en une déchirante invocation de la clémence divine. On dit qu'après avoir terminé de l'écrire, Sidi Kaddour El Alami l'aurait envoyée à Sidi Mébarek, alors cheikh de la zaouïa Ziania. Il était de tradition que les poètes soumettent aux hommes saints et aux cheikhs les qaçaïd où Dieu et Son prophète sont évoqués. Les saints apportent les correctifs éventuels relatifs à la dimension religieuse de la qacida. C'est dans ce but que Sidi Kaddour El Alami a envoyé son poème à Sidi Mébarek, poète par ailleurs, qui l'a prolongé par le « zerb » « Ya L'Bassir » connu depuis par les seuls Kénadsiens et introuvable dans les versions chaabi et melhoun de « Ya Krim El Kourama ».

 

 

 

 

 

Traduction d'une partie de « Ya Krim El Kourama »

O Toi le plus Généreux des généreux, apporte - nous le soulagement, 

Jamais ne sera déçu celui qui croit en toi,




Nul autre dieu que Toi n'est Proche, Indulgent et Omniprésent, 

C'est Toi le Bienveillant, le Juste, l'Adoré 

Si, à l'unisson, tous Tes sujets exprimaient des vœux, 

Avec équité et à l'instant, Ta bonté les exaucera 

Tel le feu du flambeau allumant la mèche de la bougie. 


Jamais ne sera déçu celui qui croit en toi. 

Trouvera le salut et sera préservé celui qui cherche refuge chez Toi, 

O Seigneur, c'est Toi qui donne et c'est Toi qui reprend, 

Ce n'est que par négligence que moi ton serviteur je suis dans le péché, 

Mais je sais que Ta large bonté est éternelle, 

Que le voile de ta lueur couvre misérable et bienheureux, 

Que celui dont la prière est entendue se rapproche de Ta fortune et échappe au besoin. 


Jamais ne sera déçu celui qui croit en toi.




Si tous les êtres, arabes et étrangers, 

Hommes, djinns et anges s'entendaient, 

Ils ne délivreraient personne de Ta sentence 

Et ne priveraient personne de Ta bonté et de Ton agrément. 

Dans tout l'univers, les hommes et les choses 

Ne perçoivent que Ton trône flamboyant et tenace. 

Ta récompense atteindra le fidèle, 

Alors, garnis mon âme comme Tu as embellis la nuit par les astres. 


Jamais ne sera déçu celui qui croit en toi.




Celui que Tu assistes et que Tu guides ne verras plus le mal 

Par ceux qui savent, Prends ma main, 

Réponds à ma prière, Seigneur, 

Soulage l'angoisse de ma solitude, Tu es mon seul soutien, 

Nul philosophe ou souverain, nul tribun ou sage ne peut le faire, 

Nul vizir et nul brave, 

Sauf Toi, très Puissant, Toi la source de toute fierté.




Jamais ne sera déçu celui qui croit en toi. 


Tu es au courrant de tout ce que je cache, 

Tu connais les secrets de mon cœur, 

Alors, Seigneur, Pardonne mes péchés. 

Qui épargne et aide les faibles comme moi, 

Qui les sort de leur misère, 

Sauf Toi, Seigneur, qui as sauvé Ibrahim des flammes. 


Jamais ne sera déçu celui qui croit en toi.