Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Eric Zemmour porte plainte contre le rappeur Youssoupha

Eric Zemmour porte plainte contre le rappeur Youssoupha


YOUSSOUPHA - A FORCE DE LE DIRE - EXCLU 2009
par ketur14_11


La seule phrase « j'mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Eric Zemmour » a été perçue par plusieurs médias comme une incitation à « tuer » Eric Zemmour, ce que le rappeur regrette.

 

Le rappeur Youssoupha, est au cœur d'une polémique depuis quelques jours. Dans sa chanson «A force de le dire», mise en ligne sur son site internet comme un avant-goût de son nouvel album, il glisse au détour d'une phrase un tacle destiné à l'un des polémistes de «On n'est pas couché» : «Je mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Eric Zemmour». Accusé d'appel à la violence, le rappeur s'explique:

 


Éric Zemmour est un écrivain et journaliste politique français, reporter au service politique du Figaro. N'aimant pas l'époque actuelle, Zemmour se revendique de droite et réactionnaire, « au vieux fond de sauce soixante-huitard ».

Ses propos récurrents du reporter sur l'immigration ainsi que ses charges virulentes contre certaines associations (DAL et SOS Racisme notamment) sont régulièrement sujets à polémiques. Il considère égament qu l'« idéologie gay » comme l'un des principaux intermédiaires utilisés pour inviter « l'homme à devenir une femme comme les autres », à adopter des comportements de femmes.

Eric Zemmour nous livre sur cette vidéo sa version historique de l'esclavage et de la traite des noirs ... du racisme pur et dur de flipette qui se planque derrière ses pseudo-repères historiques ...

Eric Zemmour fait parler le Net pour cette phrase : "J'appartiens à la race blanche, vous appartenez à la race noire"...

 

« Les paroles ne parlent ni de meurtre, ni d'agressions, ni de blessures, expliquait hier l'artiste. Je n'ai ni l'envie de le faire tuer ni de le priver de sa liberté d'expression. Le faire taire, c'est le remettre en place, le mettre face à ses propres contradictions. » Car le rappeur se sent malmené par l'éditorialiste qui voit « les rappeurs comme des analphabètes, a des problèmes avec l'immigration, l'islam, bref tout ce qui me concerne », poursuit le musicien. « Je suis français musulman, rappeur. Zemmour officie sur le service public que je paie à travers la redevance. Et on m'y insulte, on m'y marginalise. »

 

Contacté par Rue89, Eric Zemmour n'a pas souhaité réagir : « J'ai porté plainte, voilà tout. »

 

A lire aussi