Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Un des premiers films tournés en Espagne est réalisé en 1905

Un des premiers films tournés en Espagne est réalisé en 1905

 

 

 

Voyage en Espagne  est un film français réalisé par Alice Guy en 1905.

 

Alice Guy Blaché est une réalisatrice française, née le 1er juillet 1873 à Saint-Mandé et décédée le 24 mars 1968 à Mahwah dans le New-Jersey. Elle fut, en 1896, la première réalisatrice de fiction au monde avec La Fée aux choux, film dans lequel elle associe l'image animée des Frères Lumière et l'art théâtral. Elle crée un nouveau genre: le septième art

Elle réalisera quelque 600 films pour le cinéma ! Elle eut, avant Méliès, l'idée d'utiliser cette toute nouvelle découverte, le cinématographe, pour raconter des histoires. Première femme metteuse en scène du monde et première femme créatrice d'une société de production cinématographique, la Solax Film Co en 1910. Elle le restera durant 17 années.

 

 

Le film est un ensemble de vues cinématographiques de l'Espagne pour la plupart composées de lents panoramiques horizontaux :

 

  • Madrid : Puerta del Sol, le Prado et la fontaine de Cybèle, le Palacio de Oriente et environs de Madrid,
  • Grenade : la Sierra Nevada et l'Alhambra vus de l'Albaïcin,
  • Séville : le Guadalquivir,
  • Environs de Barcelone : le monastère de Montserrat,
  • Danses gitanes.

Les Phonoscènes (ou Phono-Scènes) sont de lointains ancêtres du clip. Ces courtes mises en scène de musique sont en grande majorité des plans-séquences.

Elle enregistre à la faveur d'un voyage en Espagne des danses espagnoles

En 1905, elle utilise un appareil, le "chronophone Demeny", qui combine l'enregistrement sonore sur rouleau de cire et l'image filmée. L'essentiel de l'activité d'Alice Guy en 1906 et jusqu'au printemps 1907 consistera à réaliser 160 phonoscènes pour le chronophone. Dépassant rarement une ou deux minutes, ils reproduisent surtout des chanteurs


Le synchronisme entre l'image (plan séquence tourné dans les conditions du playback) et le son issu de cylindres puis de disques était loin d'être aussi mauvais qu'on a tendance à le croire. Contrairement à ce que laisse souvent entendre la vulgarisation, l'existence des phonoscènes atteste que l'idée habituelle de "cinéma muet" est à remettre en cause.

 

Pour le spectateur d'aujourd'hui, ces vues documentaires, notamment les environs de Madrid avec leurs passages de corbillards et la misère suggérée, prennent un accent quasi-buñuélien : on pense à sa période surréaliste et notamment au documentaire Terre sans pain (Las Hurdes) de 1933. Au début du panoramique tourné à Grenade, on aperçoit Alice Guy entourée de jeunes enfants.

 

(sources)

  • Autobiographie d’une pionnière du cinéma (1873-1968), Alice Guy, présentée par Musidora. (Nicole-Lise Bernheim - Claire Clouzot). Ed. Denoêl/Gonthier, 1976.
  • Le cinéma des femmes de Paule Lejeune. Ed. Atlas/Lherminier, 1887
  • Le XXème siècle des femmes de Florence Montreynaud. Ed. Fernand Nathan, 1989.
  • Alice Guy-Blaché (1873-1968) la première femme cinéaste du monde de Victor Bachy. Ed. Institut Jean-Vigo, 1993.