Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Association Kifkif

Association Kifkif

http://natureculture.org/wiki/images/f/f2/Bitchdone.JPG

L'association kifkif qui défend la cause homosexuelle a franchi le cap en osant parler avec les LGBT marocains à visage découvert, un magazine qui a vu le jour le mois d'avril 2010 sous le nom de "mithly" qui veut dire homosexuel en darija.

Au Maroc, l’Etat et la société sont homophobes

Il existe un pacte tacite entre l’Etat et les islamistes autour des tabous de société, notamment concernant l’homosexualité. L’opinion publique les soutient largement.

«Ils veulent homosexualiser le Maroc. Il y a plus d’un an, cette accusation pour le moins étonnante avait fleuri dans la bouche des conservateurs du royaume alors qu’une polémique homophobe faisait rage dans la presse marocaine.

Attajdid, l’organe du parti islamiste Justice et développement (PJD, principal parti d’opposition), dont les membres se définissent pourtant eux-mêmes comme modérés, était monté au créneau pour dénoncer l’invitation faite par le Palais à la star du pop britannique Elton John. Parce qu’homosexuel, le chanteur, qui s’était produit lors du festival de musique Mawâzine de Rabat sous le patronage du roi Mohammed VIen personne, avait été accusé de vouloir «pervertir les Marocains». Selon le rédacteur en chef d’Attajdid.

Présentation

L'association Kifkif qui rassemble les homosexuels marocains a été créée en 2005. Basée à Madrid, elle milite en faveur des droits des homosexuels du Maroc. L’association Kifkif (égaux en arabe) est une association qui a vu le jour en 2004.

L’association, basée à Madrid, est composée de lesbiennesgaystranssexuels et bisexuels du Maroc. Elle se veut un groupement qui milite en faveur des droits de ces personnes. Les responsables de l’association affirment que leur mouvement est ouvert à l’adhésion de toute personne qui partage ses valeurs. Selon l’association, toute personne jouit de son droit naturel de disposer de son corps de la manière qui lui paraît convenable.

Un droit qui demeure garanti par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Dans l’acte constitutif de l’association, on mentionne que son champ d’action concerne aussi bien l’Espagne que le Maroc.

Le 1er juin 2004, la police marocaine a arrêté dans la ville de Tétouan 43 personnes sous l'accusation de mener des activités homosexuelles, en remplissant l'article 489 du code pénal.

Par conséquent, des homosexuels marocains entament sur internet une campagne internationale pour leur libération. Des milliers de lettres sont envoyées aux médias et ambassades occidentales au Maroc. Pour coordonner ses actions sur internet un groupe dénommé Kifkif a été créé, un forum pour aider les Marocains qui ne trouvent pas leur place dans la société. En 2005, Kifkif s'est constituée. À partir de 2006, les volontaires de Kifkif ont commencé une lutte pour leur légalisation comme association au Maroc, mais toutes leurs tentatives ont été rejetées.

Depuis 2008 on a établi plusieurs groupes d'appui à Kifkif hors du Maroc, en travaillant comme projets indépendants dans des organisations LGBT locaux.

En avril 2010, l'association Kifkif lance Mithly (le titre est un jeu de mots signifiant à la fois « homo » et « comme moi »), le premier magazine LGBT marocain, qui paraît en version papier et sur un site Internet dédié. Le premier numéro, imprimé à Rabat, a été diffusé à 200 exemplaires, de façon clandestine, puisque l'article 489 du code pénal marocain, qui rend l'homosexualité illégale, excluait toute possibilité d'obtenir une autorisation de publication.

En mai 2010, les militantes LGBT de Kifkif créent le groupe Menna w Fena (« De nous et pour nous »), un groupe interne à l'association Kifkif et consacré spécifiquement aux femmes lesbiennes, bisexuelles, transsexuelles ou queer ; il a pour objectif de protéger les femmes LGBT au Maroc et de les aider à s'affirmer au sein de la communauté LGBT.

http://natureculture.org/wiki/images/5/52/Exist.png

À propos de Kifkif

"Nous sommes un groupe de citoyens marocains, des LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels-les et Transgenres). Kifkif nous a unis face à la stigmatisation et la discrimination à cause de notre orientation sexuelle et identité de genre. Nous essayons de faire l'union entre notre identité sexuelle, les fondements de notre civilisation et l'identité du Maroc. Nous travaillons à travers le groupe afin de renforcer l'estime de soi,, de transmettre des informations, et de créer un espace sûr permettant la participation et l'interaction entre citoyens marocains ayant une orientation sexuelle différente."

Objectifs et visions

  • Il est bien connu que la question de l'homosexualité n'est pas traitée ouvertement dans notre société, ce qui souligne un large rejet de ce sujet. Avant la création de Kifkif, les Marocains gais et lesbiennes n'ont que rarement protesté contre les croyances traditionnelles ou exprimé publiquement leurs idées sur la question de la sexualité et l'homosexualité. Les membres du groupe, qui a commencé comme un forum à travers le réseau Internet, luttent par divers moyens.
  • Tirons notre force de notre situation ! Nous pensons que la lutte pour notre stabilité et notre bien-être, nos droits, nos valeurs et nos normes est une lutte fondamentale. Notre objectif est de construire un centre de gays au Maroc grâce en fournissant un soutien psychologique, en favorisant l’autonomie des personnes, en ayant une influence sociale, et de changer la perception de l'homosexualité, en fournissant un espace sécurisé pour la participation et l'interaction entre les LGBT marocains.

http://www.kifkifgroup.org

Pour nous contacter: kifkif@kifkifgroup.org

Pour coordonner ses actions, les lesbiennes, gays, transsexuels et bisexuels marocains ont créé un site web informel: http://www.gaymaroc.net. Le site se veut un forum pour aider les milliers de Marocains qui ne trouvent pas leur place dans la société. Le forum de discussion est animé par les contributions des divers intervenants. Militants de l’association, homosexuels ou de simples sympathisants font les milliers de visiteurs du site. Selon les statistiques fournies par le site Internet de l’association, le nombre de personnes ayant visité le site depuis le premier janvier 2009 s’élève à plus de 100.000 visiteurs par mois.

Liens externes

Voir aussi