Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
La Fondation Esprit de Fès organise la 15ème édition du Festival des Musiques Sacrées sous le thème révélateur de l'Arbre de Vie

La Fondation Esprit de Fès organise la 15ème édition du Festival des Musiques Sacrées sous le thème révélateur de l'Arbre de Vie

Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI du 29 mai au 6 juin 2009 par la Fondation Esprit de Fès sous le mot d'ordre « L'arbre de vie », le Festival, fort de son rayonnement et de sa vocation, rendra hommage au grand poète Mahmoud Darwich à travers un concert inédit d'ouverture donné par le célèbre compositeur et musicien libanais Marcel Khalifé et l'ensemble Mayadin.

Crée en 1994, le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde a proposé d'emblée un concept novateur: rassembler dans une perspective largement œucuméniques les grandes traditions musicales du sacré, les musiques spirituelles et les musiques du monde.

   

A cette époque, les Festivals de Musiques Sacrées proposaient dans leur immense majorité des concerts centrés sur les traditions musicales occidentales, et le concept en tant que tel était inexistant en Orient et dans le monde arabe.

Les événements majeurs que la fondation Esprit de Fès initie et accompagne sont d’abord le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, qui est l’événement marquant de la Fondation par son essor national et international, le Fès Jazz in Riad Festival et le Festival de l’Art Culinaire.

En paralléle, la Fondation soutient et accompagne des projets à la fois artistique et scientifiques comme le Festival de la Culture Amazighe, le Forum de Fès sur l’Alliance des Civilisations et la Diversité Culturelle et le Forum de Fès sur l’Union pou la Méditerranée, qui participent à affirmer la pluralité de l’identité au Maroc, à valoriser le patrimoine culturel et à questionner son rapport à la modernité et à la création contemporaine.

Par ailleurs, et dans le but d’innover tout en renforçant les acquis, la Fondation s’ouvre sur le monde universitaire local et international et s’implique de plus en plus dans les grands débats intellectuels qui touchent le fond des sociétés humaines et ouvre la voie à des visions comparatives susceptibles de mieux comprendre les sociétés pour les rapprocher les unes des autres tout en préservant leurs identités spécifiques.

Fès accueille donc cette 15ème édition de ce Festival  devenu un rendez-vous incontournable de la cité impériale qui a su rester fidèle à l'esprit de la Fondation de Fès. Un esprit désireux de faire découvrir au plus grand nombre de personnes, une ville vibrante au gré des concerts riches dans leur diversité de styles musicaux et ambiances soufies, mais sachant aussi se tourner vers d'autres formes d'expression artistiques diverses (expositions de peinture, activités pour enfants). Le festival accueille chaque année une multitude d'artistes venus de tout horizon et de toute culture. Des colloques, des expositions et des projections de films  sont organisés en marge du festival. Les débats seront cette année orienté autour du thème de «la vie entre sacré et profane», thématique principale de cette édition. Le Festival dans la ville sera également l'occasion de distiller du soufisme dans des lieux publics de la ville au grand bonheur de la population et des amateurs du grand air. 

La  Fondation Esprit de Fès organise cette 15ème édition du Festival des Musiques Sacrées sous le thème révélateur de l'Arbre de Vie. La vie du festival gagne en maturité et en qualité année après année, toujours innovant, mais toujours fidèle à son message : le rapprochement des peuples et des religions par le biais du sacré. Un message qui touche tout le monde car La musique sacrée et la réflexion qu'elle suscite n'appartiennent à aucune époque et à aucune religion et s'adressent à tous, sans distinction. Toutes les Traditions font une place importante au symbolisme de l'arbre.

D'après Ibn Arabi, l'Arbre est symbole de l'Homme. Il apparaît avant tout sous son aspect d'universalité (Kulliya) et d'identifité (mitliya). L'arbre dont Adam et Eve mangèrent le fruit est mentionné dans le Coran comme «Arbre de l'Immortalité» (Shajarat Al-Khuld). L'Arbre se trouve, selon la Genèse, au milieu du Paradis. Il y a aussi plusieurs symbolismes de l'arbre dans toutes les religions. Il est souvent comparé à un Axe du Monde, un lien qui relie le Ciel et la Terre. Il est enfin distributeur du breuvage d'immortalité et lié à l'eau, source intarissable de la Vie elle-même. Mohammed Kabbaj

Fatema Seddiki, directrice du festival et professeur en linguistique, a mis l'accent sur le caractère continuel et novateur du festival qui a été créé, il y a 15 ans, et qui continue de fleurir chaque année. «L'arbre est présent dans toutes les religions. Et le festival est cette arborescence de créations spirituelles provenant de toutes ces religions et cultures. Et c'est là même le but de cette grande rencontre annuelle».




















 World Nomads Morocco : Un panel d’artistes marocains à New York