Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Jodhaa Akbar

Jodhaa Akbar


Jodhaa Akbar (Hindi: जोधा-अकबर, Urdu: جودھا اکبر) est un film indien réalisé par Ashutosh Gowariker, sorti en 2008. Le cinéma indien regorge d'un vivier considérable de réalisateurs talentueux et novateurs mais souvent méconnus en occident. Si certains ont réussi tant bien que mal à obtenir une visibilité en France, à l'instar de Sanjay Leela Bhansali avec la projection de Devdas à Cannes ...Si vous n'avez jamais vu de films indiens, jetez-vous sur Jodhaa Akbar. Film monstre et fleuve, le dernier métrage d'Ashutosh Gowariker est simplement fou. Dernier Bollywood sorti par Bodega films, ce film de 3h25 est sans conteste le plus grand dépaysement que vous puissiez vous offrir à l'heure actuelle. Se déroulant dans l'Inde mythique des grands royaumes au XVIe siècle, ce métrage a en effet tous les ingrédients pour séduire. Tout d'abord par son exotisme échevelé, le dernier film du réalisateur de Swades et Lagaan nous transporte à des années lumière de nos contrées froides et glacées. Chorégraphies luxueuses, chants en abondance, style volontairement outré: la comédie romantique à l'indienne ne manque jamais de piment et aboutit parfois à de purs bijoux entre fantaisie et kitsch. Allah Rakha Rahman a brisé les cadres rigides de l'orchestration classique indienne pour laisser une place de choix aux voix et aux rythmes inspirés de la pop occidentale.

 


Film récent oblige, le master de Jodhaa Akbar est d'une propreté infaillible, avec une définition et des couleurs rendant justice au travail colossal sur les décors et les costumes. Oui, mais malgré une répartition sur deux disques facilitée par l'entracte en milieu de film, la compression fait quelque peu des siennes en DVD, notamment dans les séquences où un voile est tendu face à un personnage. Surtout, la luminosité est beaucoup trop poussée : la plupart des séquences de jour sont sur-exposées, presque brûlées par une lumière rendue excessive, et celles de nuit sont bien trop claires, les noirs étant loin de se montrer aussi sombres qu'ils le devraient. Faut-il se tourner vers l'import pour obtenir une image plus nuancée ?


L'histoire nous emmène au 16ème siècle, les Moghols venus de Perse et d'Afghanistan ont envahi l'Hindoustan. L'enjeu pour le jeune empereur est de se faire reconnaître comme suzerain par les Rajah qui trônent sur leurs fiefs depuis bien plus longtemps, et de se faire accepter par le peuple, hindou, alors que les « envahisseurs » sont musulmans. C'est dans ce cadre que s'inscrit le mariage entre Jalaluddin (pas encore Akbar, « Le Grand ») et Jodhaa, princesse rajpoute hindoue, fille du Rajah d'Amber. Elle est rebutée par la perspective d'aller vivre au sein d'une communauté qui ne reconnaît pas ses dieux, ressent comme un déshonneur le fait d'être unie à un non hindou. Elle essaye même de faire échouer la transaction en exigeant des conditions impensables : disposer d'un temple hindou dans la forteresse moghole. A sa grande surprise, Jalaluddin accepte.

L'avis de Yanick "Wolverine" RUF : Bollywood : pour ceux qui ne connaîtraient pas, il s'agit du terme utilisé pour définir les films fait en Inde, mélange de Bombay et Hollywood. Ceci est très généraliste, car beaucoup de films indiens ne viennent pas de Bombay..... Jodhaa Akbar est une fresque historique qui nous conte le mariage (et ce qu'il en résulte) entre deux religions différentes. Elle est hindoue, lui musulman.... leur union forcée peut servir le peuple, mais ils vont tomber amoureux l'un de l'autre. Histoire d'amour, malgré les difficultés imposées par ces cultures différentes. Mais il n'y a pas que de la romance, car on attaque d'entrée de jeu par un combat mettant en scène des milliers de figurants, de chevaux et d'éléphants! Ceci juste après avoir planté le décors historique.



Jodhaa Akbar VF
envoyé par nyny44
 

Fiche technique

  • Titre : Jodhaa Akbar
  • Réalisation : Ashutosh Gowariker
  • Scénario : Haidar Ali et Ashutosh Gowariker
  • Production : Ashutosh Gowariker
  • Budget : 400 millions de roupies indiennes (6,87 millions d'euros)
  • Musique : Allah Rakha Rahman a brisé les cadres rigides de l'orchestration classique indienne pour laisser une place de choix aux voix et aux rythmes inspirés de la pop occidentale, voire du reggae et du jazz. 
  • Photographie : Kiran Deohans
  • Montage : Ballu Saluja
  • Décors : Nitin Chandrakant Desai
  • Costumes : Neeta Lulla
  • Pays d'origine : Inde
  • Format : Couleurs - 2,35:1 - DTS / Dolby Digital - 35 mm
  • Genre : Biographie, historique, musical, romance
  • Durée : 213 minutes
  • Dates de sortie : 14 février 2008 (Koweït), 15 février 2008 (Inde)

 

Distribution

  • Aishwarya Rai Bachchan ... Jodhaa Bai
  • Kulbhushan Kharbanda ... Raja Bharmal
  • Sonu Sood ... Rajkumar Sujamal
  • Suhasini Mulay ... Rani Padmawati
  • Shaji Choudhary...Adham Khan
  • Punam S Sinha... Mallika Hamida Banu
  •  Digvijay Purohit...Rajkumar Bhagwant Das
  • Pradeep Sharma...Sheikh Mubarak
  • Rajiv Sehgal...Raja Viraat
  • Gurmmeet Singh...Raja Shundi
  • Balraj...Raja Balraj Singh
  • Yuri...Bairam Khan
  • Disha Vakani...Madhavi
  • Indrajeet Sarkar...Maheshdas/ Birbal
  • Sudhanshu Singh...Raja Shimalgarh
  • Nikitin Dheer...Sharifuddin Hussain
  • Rajesh Vivek...Chugtai Khan
  • Surendra Pal...Rana Uday Singh
  • Raza Murad...Shamsuddin Ataga Khan
  • Ila Arun...Maham Anga
  • Pramod Moutho...Raja Todar Mal
  • Pramatesh Mehta...Chandrabhan Singh
  • Visswa Badola...Saadir Adaasi
  • Manava Naik...Neelakshi
  • Sayed Badrul Hasan...Mullah Do Pyaaza
  • Dilnaaz Irani...Salima
  • Tejpal Singh Rawat...NiMat
  • Raju Pandit...Raja Bhaati
  • Bharat Kumar...Raja Chauhan
  • Jassi Singh...Raja Bhadra
  • Ulhas Barve...Raja Mankeshwar
  • Abir Abrar...Bakshi Banu Begum
  • Aman Dhaliwal...Rajkumar Ratan Singh
  • Shehzor Ali...Raja Hemu
  • Sanchita Kaur... Special Appearance
  • Amitabh Bachchan... Narrateur

 



Bande originale

  • Azeem-O-Shaan Shahenshah, interprété par Mohamad Aslam et Bonnie Chakraborty
  • Jashn-E-Bahaara, interprété par Javed Ali
  • Khwaja Mere Khwaja, interprété par Allah Rakha Rahman
  • In Lamhon Ke Daaman Mein, interprété par Sonu Nigam et Madhushree
  • Mann Mohana, interprété par Bela Shende