Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Aminoffice

Aminoffice


Aminoffice (né Azzaîme  Benammour, à Salé en 1976, une petite ville proche de Rabat est un rappeur marocain installé en France. Il est un ex membred 'un des premiers groupes de rap au Maroc : Double A.


Etrangement apparent, le rap marocain de la fin des années 80 et 90, était un élément d'accroche pour un nombre important de jeunes, un nouveau son, une nouvelle voix sans panneau d'indication et pour d'autres une identification.


A Salé, la danse et le break sont les premiers signes d'infections du virus HIP HOP que ce soit dans le milieu rural, à Tabriket, El mellah, Hay essalam, Hay errahma, Sidi Moussa ...Peu d'années après, le deuxième Virus est relâché, le RAP. Cette fois ce n'est pas avec une danse qu'on s'exprime, mais avec des paroles.



Les Dragons Blancs étaient à cette époque le premier groupe de rap qui est passé à l'émission "musiqua", présentée par Jaqueline Alioli. C'est à travers ça et quelques petits événements que leur parcours a commencé, et faire entendre leurs voix était l'occupation principale, surtout que le rap aux yeux des medias et de l'entourage professionnel musical Marocain, était considéré comme un intrus.



Après qu'un quatrième membre ai rejoint le groupe, Ahmad « Dj DEMJAM actuellement » Les Dragons ont commencé a organiser des spectacles et des soirées dans la discothèque Amnésia entre 94 et 96. L'année suivante Taj-Kul-B quitte le Groupe, ce qui a provoqué la création des Double A,  cité cpùùe le premier groupe de rap au Maroc qui a eu l'opportunité de se lancer sur le marché musical marocain.


Grâce à Adouaa Al Madina, ils lancent alors deux albums en 96/97, puis un troisième en 98 qu'avec aminoffice en solo, c'est depuis qu'il a changé de tactique en adoptant une nouvelle stratégie de camps. Trois ans dans l'ombre entre bloc papiers et sons, plus pour améliorer l'écriture que pour adopter un nouveau flow car on gardant son timbre sérieux avec sa voix posée,  il est devenu unique en son genre

Etrangement apparent, le hip-hop  au Maroc, et surtout à la fin des années 80 et début 90, était un élément d'accroche pour un nombre important de jeunes, un nouveau son, une nouvelle voix sans panneau d'indication et pour d'autres une identification.


Ses balbutiement  dans le domaine remontent à treize ans avec Taj-Kul-B le groupe "Dragons blancs".


Plusieurs apparitions à la télévision, concerts et manifestations musicales font le parcours cette formation, image même de la culture hip-hop au Maroc.

"Wakie", sort en juillet 1996 et est produite par Adouaa Al Madina. Ainsi émerge l'Histoire du rap marocain.

Double A reviennent avec un deuxième album, "Elard Bkate", tout juste un an après leur premier opus, et Amine devient Aminoffice en 1998
en présentant "Maak Dima Maak".