Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Ibn Bajjah ابن باجة dit Avempace

Ibn Bajjah ابن باجة dit Avempace

Ibn Bajjah ابن باجة Abu Bakr Muhammad Ibn Yahya Ibn al-Sayegh أبو بكر محمد بن يحيى بن الصايغ , philosophe, médecin, astronome, géomètre arabe, et musicien né à Saragosse vers 1095), mort à Fès vers 1138, dont le nom latinisé est Avempace. Il eut pour maître Avenzoar. Il s'est attaché à l'étude de la majorité des sciences de son époque, à savoir, la médecine, la philosophie, les mathématiques, l'astronomie et la musique.





Esprit universel, musicien, compositeur, poète, scientifique et vizir, auteur de la Lettre d'adieu, l'Epître de la conjonction de l'Intellect agent avec l'Homme et le Régime du solitaire. Il compose également des chansons et des poèmes populaires et s'adonne à l'étude des mathématiques, de l'astronomie et de la botanique.


Auteur d'ouvrages de mathématiques, de métaphysique et de morale fort estimés des Arabes et souvent cités avec éloge par Tophaïl, il professait une philosophie mystique qui le fit accuser d'hérésie par ses coreligionnaires.


Ses contemporains ont émis les avis les plus disparates à son sujet : des éloges sans limite aux plus grands dédains et les insultes. Accusé d'hétérodoxie et jalousé par les médecins et les poètes, il existe quelques points obscurs dans sa biographie, comme son souci démesuré pour le profit dans les affaires. Si les hommes se mesurent par la hauteur de leurs ennemis, nous pourrions citer, entre autres, le célèbre médecin Avenzoar et le poète Ibn Jaqan. Ceux-ci, selon son biographe al-Maqqari, lui vouaient une haine viscérale : "ils étaient séparés comme l'eau et le feu".


Il semble que le jeune Avempace avait des dons particuliers pour la chanson et pour la musique qui lui valurent la reconnaissance des puissants. Il a écrit un traité de musique et a composé des chansons populaires. Le prestigieux arabisant García Gómez le croit inventeur du zéjal.



Écrits relatifs à la musique

  • Remarques sur l'audition
  • Traité des mélodies

Références

  • Haque, Amber (2004), "Psychology from Islamic Perspective: Contributions of Early Muslim Scholars and Challenges to Contemporary Muslim Psychologists", Journal of Religion and Health 43 (4): 357-377
  • Marcinkowski, M. Ismail (April 2002), "A Biographical Note on Ibn Bajjah (Avempace) and an English Translation of his Annotations to al-Farabi's Isagoge", in Iqbal Review (Lahore, Pakistan), vol. 43, no. 2, pp. 83-99.
  • The Diwan Attributed to Ibn Bajjah (Avempace),D. M. Dunlop, Bulletin of the School of Oriental and African Studies, University of London, Vol. 14, No. 3, Studies Presented to Vladimir Minorsky by His Colleagues and Friends (1952), pp. 463-477
  • Miquel Forcada (2005). "Ibn Bajja". in Thomas F. Glick, Steven John Livesey, and Faith Wallis. Medieval Science, Technology, and Medicine: An Encyclopedia. Routledge. pp. 243-246. ISBN 0415969301.
  • Munk, Mélanges de philosophie juive et arabe (Paris, 1859), 410-418; Munk, in Dictionnaire des science philosophiques (Paris, 1844-52), s.v. Ibn-Badja; St. Thomas, Contra Gentiles, II, 41; Casiri, Bibliotheca Arabo-hispana (Madrid, 1760), I, 179; Ueberweg-Heinze, Gesch. Der Phil., II, 9th ed. 249 sqq., tr. I, 414; Stockl, Gesch. Der Phil. D.M.A. (Mainz, 1865), II, 58 sqq.