Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Rim Banna, chanteuse palestinienne : "mon arme, c’est ma voix"

Rim Banna, chanteuse palestinienne : "mon arme, c’est ma voix"

Rim Banna (en arabe: ريم بنّا ) est une chanteuse, compositrice et arrangeuse palestinienne née le 8 décembre 1966 à Nazareth.

Biographie et évolution musicale

La chanteuse-compositrice a étudié la musique et la chanson à l'Institut Supérieur de Musique "Gnesins" à Moscou. Elle y obtient son diplôme en 1991 après six ans d'études académiques, puis se spécialise dans la chanson moderne. C'est aussi à Moscou qu'elle rencontre son mari, le compositeur ukrainien Leonid Alexeienko. Avec leurs trois enfants, ils vivent actuellement en Palestine.

Révélée au début des années 1990 avec ses chansons et comptines pour enfants, elle atteint la reconnaissance dans le monde arabe et sur la scène internationale grâce à ses enregistrements de musiques et de chansons traditionnelles palestiniennes, qu'elle reprend et arrange en collaboration avec son mari.

Sa démarche artistique est guidée par sa volonté d'exprimer l'identité du peuple palestinien à travers sa musique traditionnelle, qu'elle contribue à préserver et à promouvoir à travers ses disques et tournées dans le monde. Elle continue aussi à collecter les poèmes populaires et à les mettre en chansons afin de les préserver de la disparition. À ce titre, elle ne se contente pas d'imiter les techniques traditionnelles du chant arabe. « J'essaie d'écrire des chansons qui correspondent à ma voix, dit-elle. Je veux créer quelque chose de nouveau, qui aide à faire comprendre la musique et l'âme des Palestiniens. ».

La popularité de Rim Banna en Europe a commencé après que la chanteuse norvégienne Kari Bremnes l'ait invitée à Oslo en 2003. Les deux artistes ont été engagées par le producteur de musique norvégien Erik Hillestad pour enregistrer avec d'autres artistes l'album Lullabies from the Axis of Evil, baptisé « message musical contre la guerre, adressé au Président américain George W. Bush par des chanteuses de la Palestine, d'Irak, d'Iran et du Norvège ».

Rim Banna a enregistré par la suite l'album Mirrors of My Soul, en collaboration avec une quintette européenne. Elle y propose une fusion entre la tradition musicale arabe et le style pop occidentale. L'album comprend des chansons de désespoir et d'espoir sur la vie d'un peuple en lutte.


Discographie

  • Jafra (1985)
  • Your tears Mother (1986)
  • The Dream (1993)
  • Qamar Abu Leileh (1995)
  • Mukagha (1996)
  • Al Quds Everlasting (2002)
  • Krybberom (2003) Rim Banna & SKRUK
  • Lullabies from the Axis of Evil (2004)
  • Mirrors of My Soul (2005)
  • This was not my story (2006) Rim Banna & Henrik Koitz
  • Seasons of violet (2007)

BO avec Rim Banna

Les chansons de Rim Banna figurent dans la BO de nombreux films de fiction et documentaires arabes et internationaux, dont :

  • L'Aube du monde, fiction d'Abbas Fahdel, 2008
  • Al-Sabbar, documentaire suisse de Patrick Bürge, 2000
  • Mahmoud Darwich, et la terre, comme la langue..., documentaire de Simone Bitton et Elias Sanbar, 1997
  • Le Rêve arabe, documentaire d'Elia Suleiman
  • Nur, court-métrage de Danielle Arbid
  • The Jerusalem Call Contribution, MBC TV program, 1997
  • Through the veil of exile, documentaire de David Benchetrit
  • The call of the roots, documentaire de Nazem Sharidi
  • Endless love, téléfilm jordanien de Faisal El Zoabi

Références

1884071735 1

Liens externes

Ce document provient de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Rim_Banna ».