Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Abdelmajid Fennich

Abdelmajid Fennich

Abdelmajid Fennich (né le 20 octobre 1956 à Salé (Maroc) est un intellectuel et un homme de culture multi-facette, à la fois artiste, chercheur, et intellectuel marocain. Ce fin connaisseur est doté d'un très large savoir encyclopédique. Son érudition, son talent littéraire, sa maîtrise de l'outillage conceptuel analytique, ont fait de lui un spécialiste inégalé. Pédagogue depuis 2001, il transmet son érudition en enseignant aux jeunes générations par le biais du théâtre qu'il met au service de la culture marocaine.

Biographie

Il appartient à une famille composée d'artistes et d'intellectuels, il apprend la poésie raffinée andalouse et celle du monde arabe. Il se passionne également pour la musique, la poésie marocaine et arabe et les chants soufis.

En 1983, il est diplômé de l'Institut supérieur de l'Information et de la Communication.

En 1985, il débute dans le monde du théâtre et avec le Malhoun et Cheikh Jilali M'tirde, une grande figure du XVIIème siècle.

Ce dramaturge est présenté tant au niveau marocain qu'international dans le monde du théâtre.

En 1999, il effectue plusieurs représentations au Portugal, festival de Lyon en 2000 suivi du festival de Namur en Belgique en 2003 s'enchaînent. Une pièce intitulée « Le verre de thé » a été jouée en Alabama aux États-Unis en 1997.

7 pièces de théâtre qu'il a réalisé s'inspirent du travail de Abdelkrim Borchid.

Les pièces les plus importantes du répertoire de Abdelmajid Fennich ont été jouées dans les festivals les plus importants du Maroc, des pays arabes, en Europe ; ces pièces interprétées en arabe, en français et en anglais lui ont valu maintes distinctions dans les domaines de la réalisation et de la scénographie.

Abdelmajid Fennich prépare un ouvrage qui s'intitule « Le Théâtre dans le Malhoun ». Les poésies traitées au théâtre seront de nouveau examinées avec toutefois une distinction particulière pour celles appelées Tarjamat ou Conversations. Citons « El Harraz », « El Meurseul », « El Khsam », « Chemaa », « Anahla »...


Théâtre et malhoun

Vingt-six pièces théâtrales mises en scène entre 1976 et 2004 :

  • Fen Al Halka 1977
  • Oursse Al Koufa 1978
  • Ourdia Ibn Alwarde 1980
  • Antara fi Al maraya Al Mouk Assara 1983
  • Chatahat gahgouh 1986
  • Agibe wa gharib 1989
  • Chargane wa almisane 1992
  • Haddouta Maghribiya 1994
  • Zamanona 1996


Pièces écrites et mises en scène :

  • Khmsse Layali fi hadrat Al Jilali (Cinq nuits chez le poète al Jilali M'Tirde) 1985
  • Firihabe Al melhoune (Au sein du melhoune) 1987
  • Khssame abahiate (Le conflit entre les belles) 1998
  • Cocktail Shéhérazade 2000
  • Dijor addijur (La nuit anti-nuit) 2002
  • Dari ya dari (Ô ma maison ; retraçant la vie du grand poète populaire Sidi Kaddour El Alami) 2003


Voir aussi

Patrimoine : quelque 6.000 poèmes de malhoun collectés