Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Chanson de Pedro de Linarès - "Ay, Oran !"

Chanson de Pedro de Linarès - "Ay, Oran !"

Pedro de Linarès (de son vrai nom Pierre Pardo, né en 1924 à Chollet) est un chanteur et musicien de flamenco et de musique arabo-andalouse et de musique de variété très populaire à Oran et en France. 
 
Biographie
En 1947,
  Pierre Pardo tente sa chance à Paris sous le pseudonyme de Pedro de Linarès (du nom de la ville où est né son grand-père). Trés rapidement, il acquiert une certaine notoriété  en se produisant  dans de nombreux cabarets ainsi qu'a Bobino en 1952,  où il passe en vedette americaine d'un concert de la chanteuse Edith Piaf.
Il participe à de nombreux galas où il côtoie de grands artistes de l'époque tels que  Jacques Brel, Gabriello... Il rencontre Amalia Rodrigues et lie amitié avec le chanteur d'opérettes Luis Mariano.
 
En 1964, au terme de sa carrière de chanteur arabo-andalous, il  enregistre une quinzaine de disques chez Barclay.
 
Pendant la Guerre d'Algérie, il s'installe en Espagne.
            
Il tenait également un établissement à Lyon,  un bar nommé le
Santa Cruz, où il était régulièrement sollicité pour chanter des chansons nostalgiques sur les thèmes de l'Algérie. Il y rencontre notamment Enrico Macias avec qui il sympathise et compose des chansons populaires.


 
 

 

 

Ay, Oran 


Oran de mi vida 

Cuanto me recuerdo de ti 

Yo no te puedo olvidar 

Con la esperanza perdida 

Vivimos lejos de ti 

Oran del alma mia 

No lo puedo resistir. 

  

Ay, Oran 

Oran de mi vida 

Brillaba el sol aquel dia 

En el puerto de mi Oran 

Al llegar la despedida 

Triste dijo mi cantar. 

  

Ay, Oran 

Oran de mi vida 

Cuanto me recuerdo de ti 

Ay virgen de Santa Cruz 

Estas en tierra lejana 

De pena voy a morir 

Ay virgencita del alma 

Que sin ti ya no puedo mas vivir  

 
Traduction en français par Manou Rodriguez

 
Oh, Oran 

Oran de ma vie, 

Combien je me souviens de toi. 

Je ne peux t'oublier. 

Avec l'espoir perdu 

Nous vivons loin de toi. 

Oran de mon cœur 

Je ne peux le supporter. 

  

Oh, Oran 

Oran de ma vie. 

Le soleil brillait ce jour-là 

Dans le port de mon Oran. 

 Quand arriva le moment de la séparation 

Mon chant affirma tristement: 

  

Oh! Oran 

Oran de ma vie, 

Combien je me souviens de toi. 

Oh, vierge de Santa Cruz, 

Tu es en terre lointaine. 

Je vais mourir de peine, 

Oh petite vierge de mon cœur 

Car sans toi je ne peux plus vivre.