Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Hatim Ammor chante "Dakhlou Lmarikane" de Houcine Slaoui

Hatim Ammor chante "Dakhlou Lmarikane" de Houcine Slaoui

Hatim Ammor (né le 29 août 1981 à Casablanca) est un chanteur marocain. Le jeune homme vit et travaille à Casablanca où il exerce le métier de technicien d'habillement. Hatim Ammor participe un jour à l'émission "Studio 2M" (chaîne nationale marocaine) et le voici propulsé comme star au Maroc! 


Deux vraies passions animent la vie de Hatim. Tout d'abord, c'est un féru de la musique depuis son jeune âge. Lorsque le cœur lui en dit, il fredonne les inoubliables chansons de Mohamed Abdelwahab, Abdelhadi Belkhayat ou encore Fadel Chaker, Houcine Slaoui...Le voici justement sur cette vidéo reprenant le célébrissime Dakhlou Lmarikane de Houcine Slaoui.

 

 




« dakhlou lmarikane » de Houcine Slaoui, héros romantique raconte superbement le débarquement des troupes américaines au Maroc le 8 novembre 1942, les forces U.S composées de 9.000 hommes et de 65 chars, débarquent sur la plage de Mehdia pour s'emparer de la base aérienne de Kénitra. 19.000 hommes et 65 chars à Mohammédia ainsi que 6.500 hommes et 108 chars à Safi vont enserrer Casablanca. 172 avions embarqués sur des porte-avions fournissent l'appui aérien pendant ce temps, les halqas,  éléments de la culture orale populaire ancienne, qui peut être comparé au théâtres de plein air qui font partie intégrante du patrimoine national au Maghreb raconteront tout ce qui se sait à propos des américain.  Ces « diseurs » annonçaient une nouvelle, un évènement...Ceux qui entendaient sa voix se dirigeaient vers lui pour mieux écouter ces narrations entre charmeurs de serpent, les musiciens, et jongleurs,...

Falaise de Fédala 1957
La falaise de Fédala (Mohammedia) date probable 1957. Les gens venaient se baigner dans l'embouchure de l'oued Mellah avant la construction de la samir. L'épave du sous marin italien coulé par les alliés lors de l'opération torch de 1942 est très bien visible.


 

On a tendance à oublier que ce débarquement venu d'ailleurs au Maroc va bouleverser  la vie sociale et économique des marocains. Les premiers mots en anglais sont une première fois dans la langue dialectale du Royaume chérifien (dollars, taxi, ok, come on, bye bye...). Aucun détail de cet évènement n'échappera à Houcine Slaoui qui va décrire ce phénomène avec une précision digne d'un sociologue.  La découverte de l'ampleur qu'a connu cette chanson d'un style qu'on appelait pas encore le chaâbi a été reprise par de nombreux artistes comme Sami El Maghribi, Salim Hillali, ou encore Rimound Bidaouia.